Pleins feux sur une réussite canadienne au Brésil

Pleins feux sur une réussite canadienne au Brésil

Le 28 août 2012 - La ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires), l’honorable Diane Ablonczy, a profité aujourd’hui de son voyage au Brésil pour visiter une école Maple Bear à Belo Horizonte.

« J’ai eu l’immense plaisir de voir une école Maple Bear à l’œuvre, a déclaré la ministre d’État Ablonczy. Le réseau des écoles Maple Bear est aujourd’hui l’un des symboles canadiens les plus en vue au Brésil et, à ce titre, il contribue aux efforts que nous déployons pour promouvoir le Canada comme destination de choix en matière d’éducation, de tourisme et d’investissement. »

L’éducation fait partie des dossiers prioritaires du partenariat du Canada avec le Brésil. Le réseau international des écoles Maple Bear dispense une éducation bilingue, fondée sur des méthodes d’enseignement canadiennes, à des centaines d’enfants de niveau préscolaire et primaire dans 47 écoles réparties un peu partout au Brésil. On prévoit la création d’une dizaine d’écoles supplémentaires par année dans ce pays où le réseau connaît un succès inégalé. Les services éducatifs canadiens offerts par le réseau Maple Bear contribuent à forger des liens importants entre les sociétés canadienne et brésilienne.

« Nous avons passé une excellente matinée. Nous avons accueilli la ministre d’État Ablonczy et nous avons renforcé les liens qui unissent notre école au Brésil, a affirmé Mme Mariza Correia Coelho, directrice de l’éducation préscolaire aux écoles Maple Bear de Belo Horizonte et de Nova Lima. Notre classe de maternelle intermédiaire avait aujourd’hui la grande responsabilité de représenter tous les élèves du réseau Maple Bear d’un bout à l’autre du Brésil, et nous trouvons qu’elle s’est acquittée de sa mission avec brio. »

L’engagement du Canada envers les Amériques repose sur une vision consistant à favoriser la prospérité, la sécurité et la démocratie dans l’hémisphère par la poursuite de trois objectifs : accroître la prospérité mutuelle; s’attaquer à l’insécurité et faire progresser la liberté, la démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit; et établir des relations durables entre le gouvernement, les entreprises, la société civile, les milieux universitaires et les collectivités dans la région.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Gemma Collins
Directrice des communications
Cabinet de la ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires)
613-944-1291

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT