La ministre Ablonczy annonce le soutien du Canada au renforcement de la sécurité dans les Caraïbes

Le 17 mai 2013 – Kingstown, Saint-Vincent-et-les-Grenadines - La ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires), l’honorable Diane Ablonczy, a annoncé aujourd’hui le soutien accru du Canada à des projets régionaux de sécurité dans les Caraïbes qui permettront d’améliorer la sécurité dans l’hémisphère et de renforcer la lutte contre le crime organisé.

Avec le soutien du Canada, le Système régional de sécurité (SRS), une organisation conjointe de sécurité dans l’est des Caraïbes orientales, pourra s’équiper de nouveaux radars, de scanneurs infrarouges et d’équipement avionique pour son escadre aérienne. La ministre Ablonczy a fait cette annonce à l’aéroport E.T. Joshua, à Kingstown, en compagnie de partenaires dont M. Ralph Gonsalves, premier ministre et ministre des Finances, de la Planification, de la Sécurité nationale, des Affaires légales, des Affaires des Grenadines et de l’Énergie de Saint‑Vincent-et-les Grenadines, et M. Grant Watson, directeur général du SRS.

« Le Canada est déterminé à collaborer avec ses partenaires des Caraïbes afin de promouvoir la prospérité et la sécurité dans l’hémisphère pour le bénéfice de tous les peuples des Amériques, a affirmé la ministre Ablonczy. En soutenant le Système régional de sécurité, le Canada renforce la sécurité dans la région et aide à détecter, à perturber et à enrayer les activités des organisations criminelles qui envoient des stupéfiants et des objets de contrebande dans le Nord. »

Le soutien apporté à ces projets, d’environ 5,3 millions de dollars, sera fourni par l’intermédiaire du Programme visant à renforcer les capacités de lutte contre la criminalité (PRCLC) du gouvernement du Canada. Il permettra de moderniser les radars thermiques à balayage frontal et les capteurs d’aéronefs de l’escadre aérienne du SRS, ainsi que le système de communication entre l’escadre aérienne, les gardes côtières et les forces policières des États membres.

Ces projets ont été élaborés en partenariat avec les États-Unis dans le cadre de leur Initiative de sécurité concernant le bassin des Caraïbes, qui inclut actuellement un programme de remise à neuf de l’escadre aérienne du SRS.

Cette annonce fait suite aux efforts déjà déployés par le Canada pour renforcer la sécurité et la stabilité dans les Caraïbes. Depuis 2009, le Canada a versé environ 20 millions de dollars par l’intermédiaire du PRCLC pour contribuer à la formation de policiers, à la réforme de la justice, à la lutte contre le trafic de stupéfiants et le blanchiment d’argent, et à des projets anti-corruption.

La ministre Ablonczy effectue actuellement une tournée de sept jours dans sept pays des Caraïbes qui fait partie des efforts soutenus du gouvernement du Canada pour renforcer l’engagement du Canada dans les Amériques.

Pour obtenir plus d’information sur les partenariats du Canada dans les Caraïbes, prière de consulter Panorama-Amériques.

- 30 -

Un document d’information suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Joshua Zanin
Directeur des communications
Cabinet de la ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires)
613-944-2300

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT

Document d’information – Soutien des initiatives de sécurité dans les Caraïbes

Le 17 mai 2013, la ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires), l’honorable Diane Ablonczy, a annoncé que le gouvernement du Canada versait une contribution de 5,3 millions de dollars à des projets au profit du Système régional de sécurité (SRS) des Caraïbes.

Le soutien pour ces projets sera fourni par l’intermédiaire du Programme visant à renforcer les capacités de lutte contre la criminalité du gouvernement du Canada, lancé par le premier ministre Stephen Harper en 2009. Le renforcement de la sécurité dans la région fait partie des priorités du Canada qui, pour cette initiative, travaillera en partenariat avec le département d’État des États-Unis. Le Canada accueille favorablement cette occasion de collaborer avec ses partenaires à l’accroissement de la sécurité dans les Caraïbes.

Soutien pour la remise à neuf des appareils de l’escadre aérienne du Système régional de sécurité

Échéancier : 2013-2014

Financement annoncé : 2 100 000 $

Cette initiative permettra de fournir à l’escadre aérienne du SRS de nouveaux radars avec des capacités accrues de repérage, y compris une plus grande portée de détection et une meilleure résolution des images. Ainsi, le SRS pourra mieux surveiller les navires de surface qui participent à la contrebande de stupéfiants. Il est essentiel d’identifier et de suivre ces navires pour transmettre leurs coordonnées aux gardes côtiers afin qu’ils puissent les intercepter.

Fourniture de radars infrarouges à l’escadre aérienne du Système régional de sécurité

Échéancier : 2013-2014

Financement annoncé : 2 200 000 $

Ce projet permettra de fournir des radars thermiques à balayage frontal à l’escadre aérienne du SRS afin qu’elle puisse surveiller efficacement les déplacements des navires et aider à intercepter ceux qui participent à la contrebande de stupéfiants de l’Amérique du Sud vers l’Amérique du Nord. Ces radars fonctionnent à la fois dans les spectres de lumière visible et infrarouge, ce qui permet aux opérateurs de détecter une image visible ou un rayonnement thermique émis par des sources de chaleur et ainsi créer une image vidéo de jour ou de nuit.

Réseau de communication pour l’escadre aérienne du Système régional de sécurité

Échéancier : 2013-2014

Financement annoncé : 950 000 $

Ce projet permettra de fournir du nouveau matériel de communication et d’avionique afin que l’escadre aérienne du SRS puisse surveiller plus efficacement les déplacements des navires et aider ainsi à intercepter les bateaux rapides participant à la contrebande de stupéfiants de l’Amérique du Sud vers l’Amérique du Nord. Le matériel de communication permettra de transmettre des communications vidéo et radio sécurisées entre l’escadre aérienne du SRS, la garde côtière et les forces policières lors des opérations de lutte contre le trafic de stupéfiants, ce qui améliorera la coordination des forces de sécurité et aura pour effet d’augmenter le nombre de saisies.