Le Canada retire provisoirement son personnel du Soudan du Sud

Le 27 décembre 2013 - La ministre d’État (Affaires étrangères et consulaires), l’honorable Lynne Yelich, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Le gouvernement du Canada prend la sécurité et la protection de nos diplomates à l’étranger très au sérieux. En raison de difficultés opérationnelles, y compris des conditions de sécurité imprévisibles dans la ville de Djouba, Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada a autorisé la suspension provisoire des activités de nos bureaux à Djouba.

« Le chef de bureau du Canada à Djouba travaillera provisoirement dans les locaux du haut-commissariat du Canada à Nairobi, au Kenya, jusqu’à ce que des mesures appropriées aient été mises en place pour répondre à l’évolution du contexte opérationnel. »

Les citoyens canadiens au Soudan du Sud qui ont besoin d’une aide consulaire d’urgence doivent communiquer avec le haut-commissariat du Canada à Nairobi (+254-20-366-3000 ou +254-73-442-0366) ou avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa, accessible en tout temps, par courriel (sos@international.gc.ca) ou par téléphone (+1-613-996-8885).

Un document d’information suit.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada

 

Document d’information - Le Canada retire provisoirement son personnel du Soudan du Sud

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada a autorisé le départ de l’ensemble de son personnel et des personnes à charge présents au Soudan du Sud, et ce pour des raisons de sécurité.

Depuis le 18 décembre 2013, le gouvernement du Canada recommande aux Canadiens de quitter le Soudan du Sud pendant que des moyens de transport commerciaux et militaires sont encore disponibles.

Les représentants du Canada ne ménagent aucun effort pour repérer les citoyens canadiens présents au Soudan du Sud. Avec l’aide de pays d’optique commune, nous avons pu, au cours des derniers jours, réserver un certain nombre de places sur des vols nolisés aux fins d’évacuation; d’autres Canadiens se sont prévalus de places disponibles sur des vols commerciaux.

Environ une centaine de citoyens canadiens présents au Soudan du Sud sont inscrits au service d’Inscription des Canadiens à l’étranger. Nous savons que, jusqu’à présent, 76 citoyens canadiens ont été évacués à bord de vols militaires et de vols nolisés de pays alliés vers des pays où ils sont en sécurité. En outre, 52 autres Canadiens ont quitté le Soudan du Sud à bord de vols commerciaux ou privés.

Plusieurs lignes aériennes ont décidé de réduire le nombre de vols vers Djouba. Nous recommandons fortement aux Canadiens qui sont encore au Soudan du Sud de quitter le pays en faisant appel dès que possible à des moyens de transport commerciaux.

Si vous choisissez de rester au Soudan du Sud malgré le présent avis, nous vous suggérons de limiter vos déplacements, de veiller à ce que vos documents de voyage soient à jour et de rester à l’affût des dernières nouvelles. Enregistrez-vous auprès du service d’Inscription des Canadiens à l’étranger et suivez attentivement les messages diffusés par l’entremise de ce service. Sachez que l’aptitude des représentants du Canada à apporter une aide consulaire à l’intérieur du Soudan du Sud est extrêmement limitée. Les citoyens canadiens présents dans ce pays qui auraient besoin d’une aide consulaire d’urgence sont priés de se mettre en contact avec le haut-commissariat du Canada à Nairobi (+254-20-366-3000 ou +254-73-442-0366), ou encore avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa, accessible en tout temps, par courriel (sos@international.gc.ca) ou par téléphone (+1-613-996-8885).

Prière de continuer de consulter nos conseils et avertissements sur le Soudan du Sud.