Déclaration de la ministre Yelich sur le lancement de la campagne pour élire les conseils provinciaux afghans

Le 4 mars 2014 - La ministre d’État (Affaires étrangères et consulaires), l’honorable Lynne Yelich, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« L’élection des conseils provinciaux marquera une autre étape décisive dans la démocratisation de l’Afghanistan. La participation d’un si grand nombre de candidats à ce processus, y compris de nombreuses femmes, fait ressortir l’importance de cette élection pour tous les Afghans à l’échelle du pays.

« Nous exhortons le gouvernement afghan à tout mettre en œuvre pour que les Afghanes et les Afghans puissent participer à cette élection et se faire entendre sur les décisions qui les touchent. La participation pleine et entière des femmes afghanes à la société s’avère cruciale pour assurer le développement durable et la prospérité économique de l’Afghanistan au cours des prochaines années.

« Des élections crédibles, constitutionnelles et inclusives sont essentielles pour la paix et la stabilité de l’Afghanistan. Le Canada demeure déterminé à soutenir les efforts du peuple afghan pour bâtir un Afghanistan plus sûr, plus démocratique et plus prospère. »

Un document d’information suit.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada

 

Document d’information - Appui aux élections en Afghanistan

Le Canada est déterminé à aider la société civile et le peuple afghans à l’heure où ceux-ci bâtissent leur nouvelle démocratie et se préparent — tout particulièrement les femmes — à faire entendre leur voix aux élections à la présidence et aux conseils provinciaux du 5 avril 2014. La participation d’un si grand nombre de candidats à ce processus, y compris de nombreuses candidates, fait ressortir l’importance de ces scrutins pour tous les Afghans à l’échelle du pays.

Plus de 2 670 candidats, y compris plus de 270 femmes, briguent un siège à l’un des 34 conseils provinciaux de l’Afghanistan. En tout, 420 postes sont à pourvoir, dont 20 p. 100 (84) sont réservés aux femmes. De plus, deux candidats présidentiels ont nommé une femme comme l’une de leurs deux colistiers à la vice-présidence.

Ces élections marqueront une transition importante dans la démocratisation de l’Afghanistan. Dans ce but, le Canada verse une contribution de plus de 1,8 million de dollars à deux projets qui favoriseront un processus démocratique plus crédible et plus représentatif lors des élections de 2014.

Accroître la participation et renforcer la protection des droits démocratiques des citoyens

Partenaire chargé de la mise en œuvre : Asia Foundation
Montant : Jusqu’à 1 209 000 $

Grâce au soutien du Canada, l’Asia Foundation enseignera les notions élémentaires du processus électoral aux femmes et aux jeunes de l’Afghanistan, entre autres la façon de voter, pour favoriser leur participation accrue aux prochaines élections. Ce projet appuie également les efforts de l’organisme pour former des femmes comme observatrices électorales, afin d’accroître la responsabilité électorale et la transparence en Afghanistan.

Cette initiative vient s’ajouter à un autre projet qu’a financé le Canada et qui a permis de former et d’inscrire 156 Afghanes en tant qu’observatrices électorales pour le compte de la Commission électorale indépendante de l’Afghanistan. Ce même projet a également permis d’initier au processus électoral plus de 29 000 filles et garçons afghans par l’entremise de 22 élections simulées tenues dans des écoles secondaires partout au pays.

Renforcer la démocratie : projet d’observation des élections de 2014

Partenaire chargé de la mise en œuvre : Fondation pour des élections libres et justes en Afghanistan
Montant : Jusqu’à 600 000 $

Le Canada fournit jusqu’à 600 000 $ en appui à la Fondation pour des élections libres et justes en Afghanistan afin de former et de déployer jusqu’à 68 coordinateurs provinciaux et 200 observateurs à long terme pour surveiller les activités se déroulant durant la campagne préélectorale de 2014 et d’en rendre compte. Ce projet complète les efforts de la communauté internationale pour favoriser la tenue d’élections crédibles et constitutionnelles en Afghanistan, et vise aussi à accroître la participation des femmes au processus électoral par le biais d’activités de sensibilisation et la création de partenariats stratégiques avec des organisations de la société civile axées sur les droits des femmes.