Le 9 avril 2009 (9 h 50 HAE)
Nº 94

Le ministre Day donne l’impulsion à des initiatives visant à stimuler l’établissement d’un partenariat économique avec le Japon

Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Stockwell Day, et son homologue japonais, le ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, M. Toshihiro Nikai, ont convenu aujourd’hui d’entreprendre les premières étapes envers la conclusion d’un accord de partenariat économique en demandant à des fonctionnaires de déterminer dans quels secteurs commerciaux on devrait aller de l’avant. Le ministre Day a fait cette annonce à la fin d’une mission commerciale fructueuse de deux jours à Tokyo et à Nagoya.

« Deuxième puissance économique mondiale et troisième marché d’exportation en importance du Canada, le Japon est un acteur clé du commerce et de l’investissement dans le monde, a déclaré le ministre Day. Un accord de partenariat économique aiderait nos deux pays à relever les défis économiques actuels en créant des emplois et en ouvrant plus de portes au commerce des deux côtés du Pacifique. »

Les deux ministres ont salué l’élargissement de l’accord bilatéral sur le transport aérien en soulignant les possibilités commerciales et touristiques accrues qu’offre cet accord.

Les ministres ont également discuté de la hausse des échanges agroalimentaires, y compris l’accès élargi au marché japonais pour le bœuf canadien, et examiné des moyens d’accroître le tourisme et les échanges commerciaux par l’entremise de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique.

Pendant leur rencontre, les ministres se sont aussi entretenus de la sécurité énergétique et des plans du Canada d’inclure les pipelines et les terminaux aux projets financés dans le cadre de l’initiative relative à la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique.

Les deux ministres ont également convenu qu’il était important de faire avancer le Cycle de Doha des négociations sur le commerce mondial, d’élargir l’accès aux marchés et de lutter contre le protectionnisme, en particulier dans la conjoncture économique actuelle.

Ils se sont déclarés disposés à accroître la collaboration dans le domaine des sciences et de la technologie, soulignant les échanges récents et futurs d’innovations entre des entreprises, des universités et des organismes gouvernementaux de recherche dans les domaines de l’énergie propre, de la nanotechnologie et des matériaux de pointe. Cette collaboration entre les deux pays a également été un aspect important de la rencontre du ministre Day avec la ministre d’État de la Politique scientifique et technologique et de la Sécurité alimentaire du Japon, Mme Seiko Noda.

Le ministre Day a également rencontré M. Satoshi Aoki, président de Honda Motor Co. Ltd. et président du Comité canadien de la Japanese Business Federation, et M. Katsuaki Watanabe, président de Toyota Motor Corporation. Les deux sociétés ont ouvert des usines de fabrication en Ontario l’an dernier.

« Ensemble, les constructeurs d’automobiles japonais ont investi des milliards de dollars au Canada, ce qui représente des dizaines de milliers d’emplois au Canada. Honda et Toyota sont de gros investisseurs et d’importants employeurs au Canada, et nous avons discuté des difficultés actuelles du secteur de l’automobile », a précisé le ministre Day.

Le ministre a aussi prononcé une allocution importante devant 150 dirigeants d’entreprises japonais, dont des membres prestigieux de la Japanese Business Federation. Il a souligné que le Canada et le Japon avaient approuvé récemment l’élargissement considérable de leur accord bilatéral sur le transport aérien.

Lors de ce voyage, le ministre Day était accompagné d’une délégation commerciale de l’Initiative de la porte et du corridor de l’Asie-Pacifique.

« En dirigeant cette mission commerciale axée sur l’Initiative de la porte et du corridor de l’Asie-Pacifique, j’ai encouragé les Japonais à utiliser les ports de Vancouver et de Prince Rupert comme points d’entrée rapides et efficaces au marché nord-américain », a indiqué le ministre Day.

En 2008, les exportations de biens canadiens à destination du Japon ont augmenté de 20,2 p. 100, pour atteindre 11,1 milliards de dollars, tandis que les importations du Japon ont représenté 15,3 milliards de dollars. En 2008, l’investissement cumulé du Japon au Canada s’est élevé à 13 milliards de dollars, et celui du Canada au Japon, à 3,1 milliards de dollars.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Mélisa Leclerc
Directrice des communications
Cabinet du ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-6186

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000