Le 24 juillet 2009 (16 h HAE)
Nº 206

Le ministre Day multiplie les débouchés pour les entreprises canadiennes en Asie du Sud-Est

Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, l'honorable Stockwell Day, mettra fin demain à une visite de cinq jours à Singapour, en Malaisie et à Brunéi, au cours de laquelle il a réaffirmé avec force l'importance d'éviter le protectionnisme, fait la promotion du Canada en tant qu'endroit idéal pour investir et vanté la Porte d'entrée de l'Asie Pacifique comme un moyen rapide et efficace d'atteindre le marché nord-américain.

« Nous montrons l'exemple en cherchant à établir des relations commerciales libres et ouvertes et des possibilités d'investissement aux quatre coins du monde. En retour ceci favorisera le commerce, encouragera la croissance économique et créera des emplois pour les Canadiens au pays et à l'étranger, a déclaré le ministre Day. Notre gouvernement travaille avec d'autres partenaires commerciaux en vue d'ouvrir des portes pour les entreprises canadiennes à Singapour, à Brunéi et en Malaisie. Il y a actuellement en Asie du Sud-Est une forte demande pour les produits et les services canadiens dans certains secteurs clés, et nous devons saisir ces occasions. »

Il s'agit entre autres des secteurs suivants :

  • agriculture, aliments et boissons;
  • technologies de l'information et des communications;
  • industries des services et projets d'immobilisation;
  • infrastructure;
  • pétrole et gaz;
  • mines, métaux et minéraux.

Le gouvernement du Canada appuie fermement l'intégration économique régionale dans la région de l'Asie-Pacifique, ainsi que l'objectif à long terme d'établir une zone de libre-échange de l'Asie-Pacifique. Le Canada et l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est ont également fait les premiers pas en vue de l'élaboration d'une entente-cadre sur le commerce et l'investissement.

« Nous prévoyons amorcer les négociations d'une entente-cadre sur le commerce et l'investissement au cours des prochains mois, a ajouté le ministre Day. Une telle entente aidera à accroître les débouchés dans la région et fournira une plateforme pour la résolution des problèmes en matière de commerce et d'investissement. »

À Singapour, le ministre Day a participé à la réunion des ministres responsables du commerce de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), les 21 et 22 juillet.

« La réunion de l'APEC de cette année a fourni un cadre idéal pour discuter du ralentissement économique et de la nécessité d'éviter le protectionnisme, a déclaré le ministre Day. Tous les ministres ont convenu de poursuivre les efforts pour appuyer la croissance et faciliter le flux des échanges commerciaux, garder les marchés ouverts et donner une nouvelle impulsion pour la conclusion du Programme de Doha pour le développement de l'OMC. »

L'APEC est le seul forum transpacifique de coopération économique intergouvernemental qui réunit les dirigeants. Ensemble, les membres de l'APEC représentent plus de 50 p. 100 du PIB mondial, plus de 40 p. 100 de la population du monde et plus de 40 p. 100 du commerce international des marchandises. Le Canada joue un rôle important en matière d'investissement au sein des autres économies membres de l'APEC. À la fin de 2008, le total de l'investissement direct canadien connu dans les pays de l'APEC s'élevait à près de 354 milliards de dollars, soit une augmentation de 31 p. 100 par rapport à l'année précédente.

À la réunion de l'APEC, le ministre Day a rencontré plusieurs de ses homologues, y compris ceux de l'Australie, de la Chine, des États-Unis, de l'Indonésie, de la Nouvelle-Zélande, du Pérou, du Taïpei chinois et du Vietnam. Il a aussi participé à une réunion trilatérale avec les États-Unis et le Mexique.

Le ministre Day a profité de sa présence dans la région pour promouvoir activement les nombreux avantages qu'offre le Canada à l'investissement étranger, notamment :

  • un système bancaire sain;
  • un climat d'affaires stable;
  • le taux d'imposition des sociétés le plus bas parmi les pays du G7 à partir de 2012;
  • une main-d'œuvre dynamique, compétente et très qualifiée;
  • un endroit moderne et dynamique où vivre et travailler.

Au cours de ses rencontres avec les représentants de la Malaisie, le ministre Day a fait part de sa satisfaction devant l'élimination des restrictions imposées au porc canadien à la suite de l'épidémie de grippe H1N1, et a souligné l'importance que le Canada accorde à ses relations commerciales avec la Malaisie — son plus important partenaire commercial bilatéral dans la région de l'Asie du Sud-Est. Le ministre Day a également rappelé l'importance du rôle que les entreprises canadiennes telles que Bombardier Inc. et CAE Inc. ont joué dans le développement du secteur des transports de la Malaisie.

Durant sa visite à Singapour, le ministre Day a également tenu une table ronde avec des représentants des autorités maritimes et portuaires de Singapour et d'entreprises canadiennes et singapouriennes sur la Porte d'entrée de l'Asie-Pacifique avant de faire une visite du port à conteneurs de Singapour.

« Les ports de la Colombie-Britannique sont plus près de Singapour que ceux de nos concurrents, a expliqué le ministre Day. Comme le port de Singapour est le port à conteneurs le plus achalandé du monde, les entreprises d'ici peuvent certainement profiter des avantages de la Porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, qui offre un gain de temps pouvant atteindre trois jours de navigation par rapport aux autres ports nord-américains, de courts temps d'arrêt de 24 heures en moyenne, ainsi que des temps de transit constants et stables pour atteindre le cœur de l'Amérique du Nord. »

Au cours de ses rencontres avec le ministre du Commerce et de l'Industrie de Singapour, M. Lim Hng Kiang, le ministre Day a également insisté pour que Singapour lève son interdiction sur l'importation de bœuf canadien.

« Notre gouvernement continue à défendre les producteurs canadiens lorsqu'ils font face à des obstacles injustes, comme je l'ai fait lors de mes entretiens avec mes homologues », a conclu le ministre Day.

La visite du ministre Day en Asie du Sud-Est prendra fin demain à Brunéi, où il s'adressera à des chefs d'entreprise canadiens et brunéiens et rencontrera le leader de Brunéi, le sultan Haji Hassanal Bolkiah Mu'izzaddin Waddaulah, et le vice-ministre des Affaires étrangères et du Commerce, M. Pehin Dato Lim Jock Seng. Les discussions porteront essentiellement sur les secteurs de l'aéronautique et des finances.

En 2008, le produit intérieur brut combiné de l'Asie du Sud-Est s'est établi à 1,6 billion de dollars. C'est l'une des régions du monde qui affichent la croissance économique la plus rapide. Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et la région a atteint un nouveau sommet de 14,5 milliards de dollars en 2008. L'investissement direct canadien connu dans la région a augmenté pour s'établir à près de 8,2 milliards de dollars à la fin de 2008.

Pour en savoir davantage sur cette visite et sur la participation du ministre Day à la rencontre de l'APEC, prière de consulter la page Web suivante : Le ministre Day se rend à Singapour, en Malaisie et au Brunéi.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements et des photos haute résolution, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Mélisa Leclerc
Directrice des communications
Cabinet du ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-6186

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000