Le 5 août 2009 (10 h HAE)
Nº 215

Le gouvernement du Canada apporte son soutien à Bombardier

Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, l'honorable Stockwell Day, a signalé aujourd'hui qu'Exportation et développement Canada (EDC) avait offert un prêt remboursable à hauteur de 173 millions de dollars afin d'aider Bombardier Inc. à achever et à livrer une commande passée par la société suédoise Scandinavian Airlines (SAS) pour l'achat d'un maximum de huit aéronefs Bombardier Q400 et CRJ900.

Le financement d'appui sera fourni par le biais du Compte du Canada à condition qu'EDC et SAS s'entendent sur les modalités de la vente.

« L'industrie aérospatiale contribue de façon marquée à l'économie canadienne en employant des dizaines de milliers de personnes d'un océan à l'autre, a affirmé le ministre Day. EDC offre un prêt remboursable pour assurer que le secteur de la production aéronautique demeure fort en cette période de ralentissement économique. »

Bombardier est le troisième constructeur d'aéronefs civils en importance dans le monde. L'entreprise emploie environ 17 000 personnes au Canada. En plus de garantir la viabilité de la production aéronautique de Bombardier durant cette période économique difficile, la transaction conclue avec SAS produira également des retombées à long terme, telles que l'achat d'aéronefs et de pièces.

En 2008, les quelque 400 entreprises de l'industrie aérospatiale du Canada ont employé 82 000 personnes et généré 5 p. 100 de la production manufacturière du pays. Elles ont investi 2 milliards de dollars en projets d'immobilisations et en recherche et développement au Canada et ont généré des recettes de 22,7 milliards de dollars.

Un document d'information suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Mélisa Leclerc
Directrice des communications
Cabinet du ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-6186

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000

Document d'information

Compte du Canada

Exportation et développement Canada (EDC) offre aux exportateurs et aux investisseurs canadiens, dans quelque 200 marchés, des services de financement du commerce et de gestion du risque, permettant ainsi à ces entreprises de rivaliser à l'échelle internationale.

Fondée en 1944, EDC est une société d'État qui exerce ses activités sur la base de principes commerciaux. Financièrement autonome, EDC rend compte au Parlement par l'intermédiaire du ministre du Commerce international.

Dans la grande majorité des cas, les transactions qu'EDC facilite pour des entreprises canadiennes sont portées au Compte de la Société. Cependant, lorsque l'envergure d'une transaction ou les risques qui y sont associés dépassent les seuils fixés pour le Compte de la Société, mais sont considérés comme étant d'intérêt national, EDC peut envisager de porter la transaction en question au Compte du Canada.

De l'information sur le Compte du Canada se trouve dans la page Web d'EDC Rapports, brochures et politiques de la Société. EDC publie également de l'information sur les Transactions sur le Compte du Canada.