Le ministre Fast salue le rapport de l’OMC qui fait l’éloge de la forte performance économique du Canada

L’OMC félicite aussi le Canada pour son plan ambitieux en matière de commerce

(Nº 170 - Le 20 juin 2011 - 9 h 40 HE) Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a salué aujourd’hui la publication du rapport de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur la politique commerciale du Canada. Le rapport, intitulé Examen des politiques commerciales : Canada, fait l’éloge de la forte performance économique du Canada, qui a traversé la récession mondiale sans recourir à des mesures de protectionnisme commercial.

Selon le rapport, « depuis le précédent examen, réalisé en 2007, le Canada a pris des mesures pour améliorer encore la productivité et la compétitivité de son économie, y compris au moyen d’une libéralisation unilatérale des échanges [...] Tirée par un secteur des services à la fois solide et dynamique (presque 80 p. 100 du PIB) et par la richesse des ressources naturelles, l’économie canadienne est passablement diversifiée ».

« Le Canada a l’une des économies les plus dynamiques et ouvertes du monde, et ce, grâce à des politiques judicieuses misant sur de faibles taux d’imposition et aux éléments fondamentaux du libre-échange, a déclaré le ministre Fast. En s’appuyant sur ces principes, le rapport de l’OMC souligne le rôle pivot qu’a joué le Plan d’action économique du Canada pour aider les Canadiens à traverser la récession mondiale et à contrer ses effets. »

Le rapport affirme également que la Stratégie commerciale mondiale du Canada « a incité le gouvernement à chercher avec plus de vigueur à conclure des accords sur le commerce, l’investissement et les services de transport aérien », et souligne que « l’intensification considérable de son programme de négociations d’ALE [accords de libre-échange] marque une rupture avec sa pratique antérieure ».

« Depuis 2006, nous avons signé des accords de libre-échange avec huit pays, et les négociations en cours touchent quelque 50 autres pays, a ajouté le ministre Fast. Nous cherchons à conclure ces accords car notre gouvernement comprend que le niveau de vie et la prospérité à venir des Canadiens reposent sur une intensification et un élargissement de nos liens commerciaux. »

Tous les membres de l’OMC font périodiquement l’objet d’une évaluation de leurs politiques commerciales. Cette année, l’examen a lieu les 20 et 22 juin 2011, au siège de l’OMC à Genève, en Suisse. Le rapport est préparé dans le cadre de cet examen.

« Un emploi sur cinq au Canada est tributaire des exportations, a conclu le ministre Fast. Afin de préserver et de consolider la sécurité financière des travailleurs canadiens, nous continuerons d’appliquer un plan axé sur le libre-échange et de faibles taux d’imposition, et nous sommes heureux de constater que l’OMC a reconnu le bien-fondé de cette approche. »

Le rapport de l’OMC peut être consulté en ligne à Examen des politiques commerciales : Canada.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Adam Taylor
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter.