Le ministre d’État aux Finances Ted Menzies souligne les solides fondements économiques du Canada ainsi que ses avantages pour les investisseurs durant sa visite en Californie

Le ministre d’État invite les investisseurs des États-Unis à se tourner vers le nord pour l’établissement de partenariats stratégiques créateurs d’emplois 

(Nº 275 - Le 23 septembre 2011 - 17 h 10 HE) Le ministre d’État (Finances), l’honorable Ted Menzies, au nom du ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a rencontré aujourd’hui des investisseurs potentiels et des dirigeants d’entreprise des secteurs de la technologie numérique et du divertissement. À cette occasion, il a vanté les excellentes capacités commerciales du Canada lors d’une conférence sur l’investissement à Los Angeles.

« Le Canada et la Californie entretiennent des liens solides en matière de commerce et d’investissement, leur commerce bilatéral de marchandises se chiffrant à plus de 34 milliards de dollars américains (35 milliards de dollars canadiens). On estime à près de 932 000 le nombre d’emplois en Californie liés au commerce avec le Canada, a affirmé le ministre d’État Menzies. Cette conférence offre l’occasion de faire connaître l’image de marque commerciale du Canada en tant que destination privilégiée pour l’investissement étranger direct et de mettre en valeur le leadership canadien dans les secteurs des médias numériques, des jeux vidéo, de l’animation, des effets visuels, des logiciels et du divertissement. »

La conférence fait partie d’une série d’activités de rayonnement commercial que poursuit le Canada afin de réunir des dirigeants d’entreprise du Canada, des États-Unis et de l’étranger pour discuter de prometteuses possibilités d’investissement au Canada, ainsi que des dernières tendances, des principaux domaines de croissance, des défis et de nouveaux débouchés, alors que l’économie mondiale poursuit sa fragile reprise.

« La priorité absolue du gouvernement demeure l’économie. Les efforts visant à attirer les investissements étrangers profitent directement aux citoyens canadiens en créant des emplois, en augmentant les revenus et en renforçant la position concurrentielle du Canada, a déclaré le ministre Fast. Le Canada, qui jouit d’un des taux de croissance économique les plus élevés parmi les pays du G-7, qui offre aux entreprises des coûts d’exploitation et un taux d’imposition peu élevés et qui est doté d’une main-d’œuvre qualifiée et innovatrice, continue d’être une excellente destination d’affaires pour les investisseurs américains. »

« Google a étendu ses activités au Canada pour profiter de sa main-d’œuvre qualifiée et d’installations novatrices en recherche et développement, a déclaré le directeur national de Google Canada, M. Chris O’Neill. La conférence d’aujourd’hui fournit aux entreprises une excellente occasion d’en apprendre plus sur les avantages concurrentiels du Canada et de constater que le Canada n’est pas seulement un endroit de choix pour lancer une entreprise, mais aussi pour la faire prospérer. »

En plus d’ouvrir la conférence et de rencontrer des investisseurs potentiels, le ministre d’État Menzies a pu voir les innovations et le savoir-faire canadiens à l’œuvre dans les coulisses au Kodak Theatre, où le spectacle acclamé IRIS du Cirque du Soleil sera officiellement présenté à compter du 25 septembre 2011. Cette production devrait permettre de créer des emplois bien rémunérés et de générer des retombées économiques importantes pour la région au cours des 10 prochaines années, prouvant que les partenariats commerciaux stratégiques entre le Canada et les États-Unis profitent aux deux pays.

« Le savoir-faire du Canada ouvre la voie à la présentation de spectacles à la fine pointe de la technologie partout dans le monde, d’affirmer le premier vice-président de la Division des spectacles permanents du Cirque du Soleil, M. Jerry Nadal. Le Cirque du Soleil a investi de façon considérable dans le Kodak Theatre et dans le milieu hollywoodien du divertissement, en y apportant une technologie numérique canadienne de pointe et des talents créatifs et en générant de la sorte des revenus et des emplois au profit de l’économie locale. »

« Comme l’ont démontré Google et le Cirque du Soleil, les investissements créateurs d’emplois et les partenariats stratégiques aident les entreprises et les travailleurs canadiens et américains à réussir des deux côtés de la frontière, a ajouté le ministre Fast. Les relations commerciales entre le Canada et les États-Unis font l’envie du monde entier. Ensemble, nous continuerons de montrer au monde que le commerce libre et ouvert est la meilleure façon de protéger et de créer des emplois, de réduire les prix et d’atteindre de meilleurs résultats dans nos deux pays. »

Les États-Unis sont le principal partenaire commercial du Canada. En 2010, le commerce bilatéral de marchandises a atteint près de 488 milliards de dollars américains (502 milliards de dollars canadiens). En outre, les États-Unis sont toujours la première source d’investissements étrangers directs au Canada et par conséquent, un marché hautement prioritaire pour les activités de promotion des investissements.

Pour obtenir des renseignements complets en plusieurs langues sur les nombreux avantages que le Canada offre aux investisseurs et aux entreprises, prière de consulter investiraucanada.com.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada

Bram Sepers
Communications
Cabinet du ministre d’État (Finances)
613-996-7861

Jack Aubry
Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
613-996-8080