Le commerce avec l’Asie joue un rôle essentiel dans la prospérité et la croissance à long terme du Canada, déclare le ministre du Commerce international Ed Fast

Le ministre conclut une visite fructueuse au Japon et en Indonésie

(Nº 282 - Le 3 octobre 2011 - 11 h 25 HE) Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a terminé aujourd’hui une visite commerciale au Japon et en Indonésie. Au cours de cette visite, il a fait quatre annonces liées au commerce et à la coopération économique, et aidé les entreprises canadiennes qui sont à la recherche de nouveaux débouchés dans la région.

« La priorité absolue de notre gouvernement est de mener à terme le redressement économique et de protéger et de créer des emplois, a déclaré le ministre Fast. Un emploi canadien sur cinq repose sur le commerce. Il est donc essentiel d’élargir nos liens en matière de commerce et d’investissement avec l’Asie, afin de protéger et de renforcer la sécurité financière des Canadiens et d’assurer la croissance économique du Canada. »

Au cours de cette visite, le ministre Fast a annoncé :

  • la signature par le Canada de l’Accord commercial relatif à la contrefaçon, un accord historique qui doit permettre de lutter contre le commerce des marchandises piratées et de contrefaçon, tout en favorisant une prospérité fondée sur l’innovation et le savoir;
  • un accord élargi sur le transport aérien entre le Canada et le Japon, qui contribuera au renforcement de la relation importante en matière de commerce et d’investissement entre les deux pays; l’accord profitera aux voyageurs aériens, aux travailleurs et aux entreprises;
  • un accord visant à renforcer la collaboration entre les secteurs canadien et japonais de la science et de la technologie;
  • un cadre sur le commerce et l’investissement avec l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) visant à renforcer les liens du Canada avec la région en matière de commerce et d’investissement.

« Ces annonces nous aideront à ouvrir de nouveaux débouchés pour les entreprises canadiennes en Asie, à protéger les droits de propriété intellectuelle et à stimuler la prospérité fondée sur l’innovation et le savoir, a affirmé le ministre Fast. Le gouvernement du Canada continuera à chercher de nouveaux débouchés sur les marchés du monde entier, parce que nous savons que si les entreprises canadiennes réussissent à l’étranger, elles créent des emplois et favorisent la prospérité, en plus de procurer d’autres avantages aux familles canadiennes de toutes les régions du Canada. »

Le ministre Fast a commencé sa visite au Japon. Il s’est rendu dans la région de Sendai qui a été dévastée par le tremblement de terre et le tsunami de mars 2011. Il a visité les zones touchées pour offrir ses condoléances au nom du Canada et a annoncé les bourses Espoir pour la jeunesse; ces bourses permettront à de nombreux étudiants japonais, dont la vie a été bouleversée par la catastrophe, d’étudier au Canada.

En Indonésie, le ministre a participé à l’inauguration officielle du nouveau bureau de la Financière Manuvie à Jakarta. La société est l’une des plus grandes réussites du Canada en Indonésie. En 2010, elle a d’ailleurs été nommée la meilleure société d’assurance-vie d’Indonésie.

« Le développement du commerce et de l’investissement améliore la sécurité financière et la qualité de vie des travailleurs du monde entier. Les services d’assurance de la Financière Manuvie font bénéficier les Indonésiens de ces avantages, et elles créent et soutiennent l’emploi et la prospérité en Indonésie comme au Canada, a déclaré le ministre Fast. Son histoire longue de 26 années et sa croissance dynamique en Indonésie représentent une illustration parfaite de l’engagement et des capacités du Canada. Nous sommes fiers de renforcer et d’élargir nos relations avec l’Indonésie et de célébrer la croissance continue de Manuvie Indonésie. »

Troisième économie mondiale et quatrième marché d’exportation de biens du Canada, le Japon est un partenaire économique majeur, comme l’est aussi l’Indonésie, qui est le marché d’exportation le plus important du Canada en Asie du Sud-Est. L’an dernier, l’économie indonésienne a connu une croissance de plus de 6 p. 100.

L’ANASE représente l’une des régions dont la croissance économique est la plus rapide du monde. En 2010, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et la région de l’ANASE a atteint 13,8 milliards de dollars. Malgré le repli de l’économie mondiale, le stock d’investissement direct du Canada dans la région a augmenté de 18,1 p. 100 en 2009 pour atteindre 7,9 milliards de dollars en 2010. Cela traduit l’intérêt croissant qui existe à l’égard de cette région à fort potentiel pour les investisseurs canadiens.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada