Les institutions financières canadiennes de premier plan profitent à la classe moyenne en pleine expansion en Chine

Le ministre Fast souligne les avantages mutuels que procure l’accroissement des échanges et des investissements

(Nº 290 - Le 9 octobre 2011 - 10 h HE) Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, s’est entretenu aujourd’hui avec des représentants de plusieurs institutions financières canadiennes actives en Chine, où elles offrent leurs services à une classe moyenne en constante expansion. Au cours de ces rencontres, le ministre a souligné que l’économie mondiale bénéficiait grandement de la solidité du système bancaire canadien et de la vigueur des institutions financières canadiennes.

« L’accroissement des échanges commerciaux et des investissements profite aux familles de la classe moyenne dans les deux pays, a indiqué le ministre Fast. Des institutions financières canadiennes de premier ordre, comme la Banque de Montréal, la Financière Manuvie et la Banque Scotia, apportent la sécurité financière et des possibilités nouvelles à la classe moyenne chinoise en pleine croissance, et leurs réussites à l’étranger génèrent les mêmes bénéfices pour les familles et les actionnaires au Canada. »

La Banque Scotia a récemment acquis une participation de 20 p. 100 dans la Banque de Guangzhou, une transaction qui a bénéficié de l’appui de l’ambassade du Canada à Beijing et du consulat général à Guangzhou. Les représentants canadiens ont aussi épaulé l’expansion de la Financière Manuvie et de la Banque de Montréal, deux sociétés canadiennes présentes en Chine depuis fort longtemps : la Financière Manuvie s’est d’abord établie à Shanghai en 1897, à peine 10 ans après la fondation de la société, alors que la Banque de Montréal a réalisé, dès 1818, sa première opération de change pour appuyer le commerce avec la Chine.

« Les excellentes institutions de services financiers du Canada fournissent un exemple probant des capacités et du savoir-faire du Canada à l’échelle internationale, et leur succès illustre de brillante façon ce que notre pays peut offrir à des partenaires commerciaux importants comme la Chine », a ajouté le ministre Fast.

Les sociétés de financement et d’assurance du Canada forment depuis longtemps le plus important segment, en valeur, de l’investissement direct canadien à l’étranger (IDCE). En 2010, le stock d’investissement à l’étranger du secteur canadien des services financiers et d’assurance a dépassé les 242 milliards de dollars (39 p. 100 de l’IDCE total dans le monde pour ce secteur).

En 2011, pour la quatrième année consécutive, le système bancaire canadien a été jugé le plus solide au monde par le Forum économique mondial.

Pour obtenir plus d’information sur la visite du ministre, prière de consulter la page Visite commerciale en Chine.

- 30 -

Un document d’information suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada

Document d’information – Les entreprises financières canadiennes en Chine

BMO Groupe financier (Banque de Montréal)

BMO Groupe financier est la seule banque canadienne à posséder des succursales dans quatre villes, soit Beijing, Guangzhou, Shanghai et Hong Kong. Le groupe a été la huitième banque étrangère à avoir eu droit d’établir un siège social dans la capitale. BMO a également un bureau de représentation à Taipei, Taiwan, et un bureau de représentation en services bancaires d’investissement à Beijing.

En janvier, BMO Groupe financier a annoncé qu’il avait obtenu un permis donnant droit à ses clients commerciaux d’Amérique du Nord d’effectuer directement des paiements en yuans chinois à des entreprises chinoises.

Banque Scotia

La Banque Scotia possède des bureaux à Beijing et à Shanghai, ville qui constitue le marché chinois dont la croissance est la plus forte et qui accueille de nombreuses entreprises multinationales. La Banque Scotia a des succursales dans le sud, à Guangzhou, et dans le centre de la Chine, à Chongqing. De toutes les banques canadiennes en Chine continentale, la Banque Scotia est celle qui a la présence la plus importante.

Récemment, la Banque Scotia a acheté une part minoritaire dans la Bank of Xi’an, une initiative d’investissement conjointe avec la Société financière internationale. Il s’agit d’une première initiative du genre pour une banque canadienne en Chine.

Manulife-Sinochem Life Insurance Company Limited (Manuvie)

La Manulife-Sinochem Life Insurance Co. Ltd., qui est la première coentreprise sino-étrangère d’assurance vie à s’établir en Chine, a ouvert ses portes à Shanghai, le 26 novembre 1996.

En novembre 2002, Manulife-Sinochem a ouvert une succursale à Guangzhou après avoir reçu le premier permis d’établissement de succursale accordé par la Commission de réglementation des assurances de la Chine à une coentreprise étrangère d’assurance vie. Jusqu’à maintenant, Manulife Sinochem s’est établie dans 48 villes, dont Beijing, Chongqing, Shanghai et Tianjin, ainsi que dans des villes importantes des provinces suivantes : Guangdong, Zhejiang, Jiangsu, Sichuan, Shandong, Fujian, Liaoning et Hubei.