L’excellence de ses ressources et de son expertise dans le secteur énergétique permet au Canada de soutenir la croissance de ce secteur en Chine, grâce à un cadre de coopération

Le ministre du Commerce international du Canada souhaite une plus grande coopération entre le Canada et la Chine dans le domaine du nucléaire

(No 291 - Le 10 octobre 2011 - 10 h HE) Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, s’est rendu aujourd’hui dans la province chinoise du Guangdong, où il a plaidé en faveur d’une plus grande coopération Canada-Chine dans le domaine du nucléaire. Il a exprimé ce souhait à l’occasion d’une visite des installations de la China Guangdong Nuclear Power Company et d’une rencontre avec les dirigeants de l’entreprise. Le ministre Fast était accompagné de représentants de SNC-Lavalin, de Cameco Corporation et de Babcock & Wilcox, des entreprises canadiennes très présentes dans l’industrie énergétique mondiale.

« La prospérité du Canada, qui repose sur l’innovation et le savoir, sera renforcée par une plus grande coopération entre les secteurs canadien et chinois de l’énergie, y compris leurs secteurs nucléaires, a déclaré le ministre Fast. Une coopération accrue contribuera à la création d’emplois, à la croissance économique et à une plus grande prospérité dans nos deux pays. Cela contribuera également à la réussite non seulement des grandes entreprises, mais aussi au succès des petites et moyennes entreprises qui sont leurs partenaires. »

En 2010, la Chine est devenue le premier pays consommateur d’énergie au monde, et elle a désigné l’énergie nucléaire comme une priorité stratégique. D’ici 2020, la capacité de production nucléaire de la Chine devrait sextupler et compter pour environ 40 p. 100 de la nouvelle capacité de production nucléaire mondiale.

À l’heure actuelle, la Chine exploite 14 centrales nucléaires, dont 2 réacteurs CANDU. De plus, le pays compte 25 centrales en chantier, et prévoit en construire de nombreuses autres. Selon l’Association nucléaire mondiale, la Chine a plus que triplé ses importations d’uranium en 2010 afin de répondre à une demande grandissante.

« Grâce à ses services de génie de calibre mondial aussi bien qu’à sa technologie CANDU réputée, l’expertise canadienne, combinée aux ressources de grande qualité du Canada, peut aider la Chine à répondre à ses besoins énergétiques, a ajouté le ministre Fast. Le renforcement de la coopération Canada-Chine dans le domaine du nucléaire offre un autre exemple de la façon dont des liens plus étroits bénéficieront à nos deux pays. »

Les entreprises canadiennes qui font partie de la délégation du ministre Fast dans la province du Guangdong comprennent : SNC-Lavalin, qui est désormais propriétaire de la technologie CANDU et en dirige le développement, Cameco Corporation, un important fournisseur d’uranium, et la division nucléaire de Babcock & Wilcox, qui possède les connaissances et l’expertise pour concevoir des solutions novatrices dans tous les aspects des activités des centrales nucléaires.

- 30 -

Un document d’information suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada

Document d’information – Entreprises canadiennes prenant part à la visite de la China Guangdong Nuclear Power Company (CGNPC)

Babcock & Wilcox Canada Ltd.

Babcock & Wilcox Canada Ltd., situé à Cambridge, en Ontario, est le plus grand fabricant nord-américains de produits et de services de génération de vapeur. B & W Canada est une entreprise complète de produits et de services nucléaires, qui possède la technologie, les ressources et l'expertise nécessaires pour gérer des projets d'énergie nucléaire de toute taille. B & W Canada a conçu et fabriqué plus de 300 générateurs de vapeur nucléaires pour des clients de partout dans le monde.

Cameco

Cameco, dont le siège social se trouve à Saskatoon, en Saskatchewan, est l’un des plus importants producteurs d’uranium au monde, représentant environ 16 p. 100 de la production mondiale. Il fournit actuellement plus de 300 millions de livres d’uranium à 53 clients aux termes de contrats de vente à long terme. La forte production de la société et sa solide réputation en tant que fournisseur fiable sont des qualités attrayantes pour les entreprises chinoises qui cherchent à diversifier leur offre.

SNC-Lavalin

SNC-Lavalin, dont le siège social se trouve à Montréal, au Québec, est l'un des plus grands groupes d'ingénierie et de construction au monde. Les sociétés SNC-Lavalin assurent des services d'ingénierie, d'approvisionnement, de construction ainsi que de gestion et de financement de projets dans divers secteurs, dont les suivants : agroalimentaire, biotechnologie et produits pharmaceutiques, pétrole et produits chimiques, environnement, construction lourde, transport en commun, exploitation minière et métallurgie, gestion de l'énergie et de l'eau.

CANDU Énergie, une filiale à part entière du Groupe SNC-Lavalin Inc., a récemment fait l’acquisition de la division des réacteurs commerciaux d’Énergie atomique du Canada limitée (EACL), ce qui comprend la conception et la vente des réacteurs CANDU. Pour cette raison, CANDU cherche à solidifier sa relation avec la China Guangdong Nuclear Power Company (CGNPC), en vue du développement et de la vente des centrales nucléaires de CANDU. En outre, SNC-Lavalin a récemment signé un accord de coopération stratégique avec la CNPEC, une filiale à part entière de la CGNPC, afin de mener des activités dans des pays tiers, dans le domaine de l’énergie propre (principalement l’énergie nucléaire, éolienne, solaire, hydroélectrique, géothermique et de biomasse).