Le ministre du Commerce international Ed Fast met en valeur les liens en matière d’éducation qui unissent le Canada et l’Inde

Selon le ministre, le resserrement des liens en matière d’éducation aide à nouer des liens interpersonnels, lesquels contribuent au renforcement des relations indo-canadiennes

(Nº 330 - Le 4 novembre 2011 - 11 h 15 HE) Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a souligné aujourd’hui le renforcement, au moyen de liens en matière d’éducation, des relations prospectives qui se tissent entre le Canada et l’Inde. En plus de rencontrer le ministre du Développement des ressources humaines de l’Inde, M. Kapil Sibal, ainsi que des représentants de l’Université de l’Alberta, de l’Université Ryerson et de l’Université Carleton, le ministre Fast a assisté à la signature d’accords conclus entre l’Université Carleton et l’Université TERI ainsi que l’Université internationale Symbiosis, de l’Inde.

« L’éducation se trouve au cœur de la croissance économique et de la prospérité dans l’économie d’aujourd’hui, fondée sur les connaissances, a expliqué le ministre Fast. Le renforcement des relations interpersonnelles dans les marchés prioritaires en plein essor ainsi que l’augmentation du transfert de connaissances et d’expertise canadiennes partout dans le monde au moyen de partenariats entre le Canada et des établissements d’enseignement à l’étranger contribuent à la croissance économique et à la prospérité, tant en Inde qu’au Canada. »

Les protocoles d’entente qui ont été signés entre l’Université Carleton et l’Université TERI ainsi que l’Université internationale Symbiosis prévoient l’échange d’un nombre illimité d’étudiants de premier et de deuxième cycles et fournissent des occasions de partager l’expertise et l’expérience pratique dans les domaines de la gestion de la technologie, de l’énergie de remplacement, de l’économie, des politiques publiques et de l’ingénierie.

« Le Canada et l’Inde accompliront des progrès remarquables dans un monde globalisé en partageant l’expertise et les talents de leurs brillants enseignants et étudiants », a déclaré la présidente et vice-chancelière de l’Université Carleton, Mme Roseann O’Reilly Runte.

À Delhi, le ministre Fast a également assisté à l’inauguration des nouveaux locaux de l’International Languages Schools of Canada (ILSC, École internationale de langues du Canada), financés en partie par un programme de subventions géré par Affaires étrangères et Commerce international Canada. Ce sera la première fois qu’une école canadienne offrira de la formation en enseignement de l’anglais à des non anglophones en Inde. Ce programme a pour objectif de normaliser la formation donnée aux enseignants de l’anglais et de veiller à ce que la formation offerte soit cohérente et de grande qualité.

« Notre gouvernement est fier d’aider les établissements d’enseignement en Inde à obtenir des résultats pertinents et pratiques dans le domaine de l’éducation, a indiqué le ministre Fast. Grâce à la collaboration de longue date du Canada avec l’Inde et à l’excellence des programmes d’études et des établissements d’enseignement canadiens, nous aidons des travailleurs à s’instruire davantage et, par le fait même, à devenir plus prospères. »

Le 13 octobre 2011, le ministre Fast et le ministre des Finances, l’honorable Jim Flaherty, ont annoncé la formation d’un comité consultatif d’experts ayant pour mandat de présenter des recommandations au gouvernement sur la façon d’élaborer et de mettre en œuvre une stratégie internationale en matière d’éducation dans le cadre de la prochaine étape du Plan d’action économique du Canada.

« L’éducation a toujours été un outil important pour augmenter ses moyens de subsistance, a souligné le directeur des opérations de l’ILSC, M. Richard Novek. Notre but ultime, tout en offrant des programmes spéciaux destinés aux jeunes femmes, est d’aider les Indiens à obtenir des emplois afin d’accroître leur qualité de vie et celle de leur famille. L’aide du gouvernement du Canada a été essentielle afin d’atteindre cet objectif. »

L’ILSC à Delhi est inspirée des écoles de l’ILSC à Toronto et à Vancouver, lesquelles décernent des certificats à des enseignants d’anglais. L’ILSC a reçu du financement dans le cadre du Programme de coopération pour l’investissement d’Affaires étrangères et Commerce international Canada. Pour en apprendre davantage sur ce programme, prière de consulter la page Programme de coopération pour l'investissement (PCI).

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la visite du ministre Fast en Inde, prière de consulter la page Mission commerciale en Inde.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada