Le gouvernement Harper met l’accent sur l’économie

Les visites ministérielles qui se déroulent en ce moment en Inde et en Chine témoignent des efforts du gouvernement Harper visant à créer des emplois et des débouchés, en intensifiant les relations commerciales du Canada sur les marchés à forte croissance

(Nº 333 - Le 6 novembre 2011 - 18 h HE) Alors que les dirigeants mondiaux se réunissaient en France pour le Sommet du G-20, le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, était à la tête d’une mission commerciale en Inde, tandis que le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Joe Oliver, se trouvait en Chine pour faire valoir les ressources naturelles abondantes et de calibre mondial que possède le Canada.

Le ministre Fast effectue une mission commerciale d’une semaine en Inde au cours de laquelle il doit se rendre à Delhi, à Ahmedabad, à Pune et à Mumbai afin de promouvoir les intérêts canadiens dans un ensemble précis de grands secteurs, notamment l’infrastructure, les technologies de la communication, la fabrication, l’agriculture et l’agroalimentaire, l’énergie et les ressources naturelles.

« Avec un emploi sur cinq et plus de 60 p. 100 de l’économie canadienne découlant du commerce, notre gouvernement met l’accent sur la création d’emplois et de possibilités pour les familles de travailleurs du Canada, a déclaré le ministre Ed Fast. L’Inde possède une économie en pleine croissance et le pays connaît une demande grandissante au chapitre des produits, des services et du savoir-faire. Un accord commercial avec l’Inde pourrait injecter 6 milliards de dollars par année dans l’économie canadienne, entraînant la création d’emplois et de possibilités dans toutes les régions du Canada. »

Au cours d’une rencontre tenue à Delhi, le ministre Fast et le ministre du Commerce et de l’Industrie de l’Inde, M. Anand Sharma, ont annoncé un ambitieux calendrier de pourparlers visant à conclure des négociations commerciales en 2013. Le prochain cycle de discussions, le troisième, se tiendra en Inde, les 13, 14 et 15 décembre 2011, et sera suivi d’autres cycles qui auront lieu à intervalles réguliers.

En 2010, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et l’Inde a atteint 4,2 milliards de dollars, soit une augmentation de 46,6 p. 100 depuis 2005. Pour sa part, le stock d’investissement direct bilatéral s’est chiffré, toujours pour 2010, à plus de 7 milliards de dollars.

Le ministre Oliver effectue une visite de plusieurs villes en Chine et au Japon pour faire valoir les ressources naturelles de calibre mondial du Canada. Il se rendra ainsi à Tianjin, Beijing, Shanghai et Tokyo. La visite du ministre Oliver fait suite à une récente mission commerciale du ministre Fast en Chine et à une visite de promotion de la petite entreprise et du tourisme du ministre d’État (Petite entreprise et Tourisme), l’honorable Maxime Bernier.

En Chine, le ministre Oliver assiste au forum ministériel du congrès et de l’exposition de l’industrie minière de la Chine, où il a pris la parole lors de la cérémonie d’ouverture présidée par le ministre chinois du Territoire et des Ressources, M. Xu Shaoshi.

« Le Canada, qui est un chef de file mondial de l’industrie minière, peut aider la Chine à combler ses besoins économiques croissants, ce qui aura également pour effet de renforcer nos économies respectives en favorisant la création d’emplois et la prospérité », a souligné le ministre Oliver devant un auditoire composé de dirigeants des milieux des affaires et des finances internationales et de hauts représentants gouvernementaux de divers pays.

Le ministre Oliver transmet aux investisseurs et aux responsables étrangers le message selon lequel le Canada est un fournisseur d’énergie, de ressources minières et de métaux sûr, responsable et reconnu pour sa fiabilité. Il fait également part du vif intérêt du Canada en faveur des échanges bilatéraux dans les domaines du commerce et de l’investissement.

« La Chine est le second partenaire commercial du Canada en importance. Nous voulons rehausser ces relations commerciales, particulièrement dans le secteur des ressources naturelles, où les exportations canadiennes vers la Chine ont atteint 8 milliards de dollars en 2010, a indiqué le ministre Oliver. Ce n’est pas un hasard si le Canada attire les étrangers qui veulent investir ou brasser des affaires. Nous avons fait beaucoup d’efforts pour que le Canada soit en tête de liste à l’échelle mondiale, et je suis très fier de notre succès. »

Les échanges bilatéraux de marchandises entre le Canada et la Chine ont atteint 57,7 milliards de dollars en 2010, tandis que l’ensemble des échanges commerciaux entre les deux pays a plus que triplé entre 2001 et 2010.

« Alors que le contexte économique mondial demeure extrêmement difficile, notre gouvernement est déterminé à créer des emplois et des débouchés pour les travailleurs canadiens sur les marchés à forte croissance ainsi qu’avec nos partenaires commerciaux traditionnels, a conclu le ministre Fast. Comme en témoigne notre plan axé sur la création d’emplois, un faible taux d’imposition et favorisant le commerce, l’économie demeure notre priorité absolue. »

Au Sommet du G-20 à Cannes, en France, les pays ont adopté le Plan d’action pour la croissance et l’emploi. Initié par le Canada et coprésidé par l’Inde, ce vaste plan jette les fondements du rétablissement de la croissance mondiale. À Cannes également, le gouverneur de la Banque du Canada, M. Mark Carney, a été nommé président du Conseil de stabilité financière. Le Conseil a été établi en 2009 pour raffermir les systèmes financiers et promouvoir la stabilité des marchés financiers internationaux.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
613-996-2007