Le ministre Fast souligne les réussites commerciales au Japon

La signature récente d’accords commerciaux dénote un renforcement des liens commerciaux, affirme le ministre du Commerce international

Le 26 mars 2012 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, s’est réjoui aujourd’hui de la signature récente d’un certain nombre d’accords commerciaux qui témoignent du renforcement constant des liens entre le Canada et le Japon. Le ministre Fast a fait cette annonce alors qu’il accompagnait le premier ministre Stephen Harper dans sa visite au Japon, les 25 et 26 mars.

« Le Canada a des liens solides et en croissance dans la région de l’Asie-Pacifique, a indiqué le ministre Fast. L’accroissement des liens commerciaux et des investissements entre le Canada et d’importantes économies en plein essor comme celle du Japon constitue un élément clé de notre plan visant à assurer la création d’emplois, la croissance et la prospérité au profit des travailleurs, des entreprises et des familles du Canada. »

À Tokyo, le ministre Fast a assisté à la signature d’une entente commerciale en vertu de laquelle l’entreprise Canadian Solar Japan K.K. procédera à la construction d’une centrale solaire de deux mégawatts dans le centre du Japon. Il s’agira de la première centrale solaire de cette taille construite et exploitée par un fabricant étranger au Japon. Le ministre Fast s’est aussi félicité de l’annonce faite par Medicago Inc., une entreprise de Québec, d’un investissement de 10 millions de dollars de la part de Mitsubishi Tanabe Pharma Corporation, pour consolider l’alliance stratégique entre les deux entreprises.

Le ministre a également salué quatre autres annonces faites au cours de la visite du premier ministre au Japon :

  • un contrat entre Natural Glacial Waters Incorporated, une entreprise située sur l’île de Vancouver, et Aeon Co. Ltd., en vue d’approvisionner en eau embouteillée Aeon, la plus grande chaîne japonaise de supermarchés;
  • la mise en production par Weyerhaeuser Company, dans sa scierie de la Saskatchewan, de panneaux de bois conformes aux normes agricoles du Japon en vue de leur exportation dans ce pays, ce qui devrait accroître la demande de produits du bois canadiens;
  • l’établissement par la société de capital de risque Pangaea Ventures de Vancouver d’un partenariat avec six sociétés japonaises qui investiront dans son troisième fonds de capital de risque;
  • l’ouverture, à Tokyo, d’un bureau de vente et de soutien de la société montréalaise Audiokinetic Inc. en vue d’offrir ses services sur le marché japonais. Ce nouveau bureau, qui devrait ouvrir d’ici l’automne 2012, aidera les sociétés japonaises du secteur des médias et des jeux interactifs à révolutionner leurs méthodes de production sonore.

Par ailleurs, plus de 18 autres annonces de nature commerciale faites récemment témoignent de la robustesse des liens entre le Canada et le Japon.

« Je me réjouis d’être de retour au Japon pour prendre la mesure de toutes les ententes commerciales conclues depuis ma visite en novembre dernier, a déclaré le ministre Fast. Avec l’annonce faite hier de l’ouverture de négociations de libre-échange entre le Canada et le Japon, je m’attends à ce que nos liens mutuellement profitables en matière de commerce et d’investissement s’intensifieront davantage. Tant les Canadiens que les Japonais bénéficieront du resserrement des liens entre nos deux pays en matière de commerce et d’investissement. »

Le ministre a également insisté sur le rôle joué par le Service des délégués commerciaux du Canada pour faciliter plusieurs de ces accords commerciaux et il a encouragé les entreprises canadiennes à tirer parti des nombreux services que leur offre le gouvernement du Canada.

Pour en savoir plus sur la visite du premier ministre au Japon, prière de consulter la page Visite ministérielle en Asie.

Le ministre Fast souligne un important accord commercial au Japon.
De gauche à droite : Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, le vice-président de Canadian Solar Japan K.K., M. Yukon Kaname, et le directeur et vice-président de Hakuto Co., Ltd., M. Ryoji Abe.

Téléchargez cette photo en format haute définition

- 30 -

Un document d’information sur les accords commerciaux suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada 

Document d’information - Accords commerciaux

Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a assisté à la signature de l’accord commercial suivant au cours de sa visite au Japon.

  • Canadian Solar Japan K.K., une filiale de l’entreprise ontarienne Canadian Solar Inc., a annoncé qu’elle prévoyait construire une grande centrale solaire dans la préfecture de Mie, au Japon. Il s’agira de la première grande centrale solaire construite et exploitée par un fabricant étranger au Japon. L’industrie de l’énergie solaire au Japon devrait connaître une croissance rapide en 2012, alors que le Japon cherche des solutions de remplacement à l’énergie nucléaire.

Les accords suivants ont été signés ou annoncés durant la visite du premier ministre Stephen Harper au Japon.

  • Natural Glacial Waters Incorporated, une entreprise située sur l’île de Vancouver, et Aeon Co. Ltd. ont annoncé une entente en vertu de laquelle Natural Glacial Waters approvisionnera en eau embouteillée les supermarchés d’Aeon, la plus grande chaîne du genre au Japon.
  • Weyerhaeuser Company a annoncé en avril 2011 que sa scierie de la Saskatchewan entreprendra la production de panneaux de bois conformes aux normes agricoles du Japon en vue de leur exportation dans ce pays.
  • La société de capital de risque Pangaea Ventures Ltd. a annoncé qu’elle venait tout juste d’établir un partenariat avec six sociétés japonaises qui investiront dans son troisième fonds de capital de risque. Le plus récent fonds de Pangaea a trouvé au Japon des preneurs très intéressés parmi des fabricants de pointe qui dominent le marché mondial : Asahi Glass Co., Ltd., Asahi Kasei Co., JSR Corporation, Ltd., Murata Manufacturing Co., Ltd., Mitsubishi Chemical Holdings Corporation et Nitto Denko Corporation. Pangaea Ventures, une société établie à Vancouver, se spécialise en investissements de capital de départ et d’amorçage dans les domaines des technologies propres et des matériaux de pointe.
  • L’entreprise montréalaise Audiokinetic Inc. a annoncé qu’elle prévoyait ouvrir un bureau de vente et de soutien à Tokyo pour offrir ses services sur le marché japonais. Le nouveau bureau, qui devrait ouvrir ses portes d’ici l’automne 2012, aidera les entreprises japonaises du secteur des médias et des jeux interactifs à révolutionner leurs méthodes de production sonore.
  • Medicago Inc., une entreprise biopharmaceutique axée sur la mise au point de vaccins très efficaces et concurrentiels à partir de technologies de fabrication brevetées, a annoncé que Mitsubishi Tanabe Pharma Corporation avait souscrit en capital-investissement 10 millions de dollars dans Medicago pour renforcer leur alliance stratégique. Dans le cadre de cette alliance, les deux entreprises élaboreront au moins trois nouveaux vaccins et en feront la mise en marché.

Le ministre Fast a également salué de récentes annonces qui témoignent du renforcement des liens commerciaux entre le Japon et le Canada, notamment :

  • CAE et la coentreprise Mitsui ont annoncé l’ouverture en 2014 d’un nouveau centre de formation au Japon pour le nouvel avion de transport régional de Mitsubishi (Mitsubishi Regional Jet). CAE procède en ce moment à la mise au point des deux premiers simulateurs de vol pour ce type d’avion d’avant-garde. CAE a aussi vendu un simulateur de vol complet (simulateur FFS) pour avion A380 à Skymark Airlines en juin 2011; le simulateur est présentement en fabrication.
  • L’entreprise montréalaise m0851 a récemment ouvert une boutique dans le district de Ginza, à Tokyo, et en ouvrira une autre à Osaka en avril 2012.
  • Sumitomo Precision Products Co., Ltd. a annoncé qu’elle prévoyait mettre en place une filiale en propriété exclusive à Mississauga, en Ontario, pour élargir ses activités liées à la production de trains d’atterrissage d’avions commerciaux et d’autres produits connexes en Amérique du Nord. Cet investissement devrait initialement créer 50 nouveaux emplois et nécessiter 75 millions de dollars d’investissements en capital.
  • DeNA Co., Ltd. a annoncé la création à Vancouver, de DeNA Studios Canada Ltd., une filiale en propriété exclusive, en vue de développer des jeux sociaux mobiles pour la plateforme Mobage de DeNA. À long terme, DeNA Studios Canada prévoit faire la conception, le développement et le soutien des opérations d’autres entreprises du groupe DeNA.
  • Square Enix Holdings Co., Ltd. créera 250 nouveaux emplois au Canada avec l’expansion de son studio existant Eidos-Montréal et la création d’un deuxième studio, Square Enix Montréal. Les concepteurs de jeux seront chargés de mettre au point des jeux futuristes de niveau AAA.
  • Rakuten, Inc. s’est porté acquéreur de l’entreprise torontoise Kobo Inc. pour 315 millions de dollars américains. Kobo est un fabricant de premier plan de tablettes de lecture et de tablettes numériques. La gestion et l’exploitation de Kobo demeureront à Toronto.
  • Marubeni Corporation et l’entreprise chinoise Winsway Coking Coal Holdings Limited ont annoncé l’acquisition conjointe de Grande Cache Coal Corporation, un producteur de charbon canadien de l’Alberta.
  • Air Canada a annoncé que son vol Tokyo-Calgary sans escale sera dorénavant offert à l’année.
  • Arc’teryx Equipment Inc. a annoncé qu’une deuxième boutique Arc’teryx ouvrira ses portes au Japon en avril 2012. Ce nouveau magasin offrira des vêtements et des accessoires pour femmes.
  • Inpex Corporation, par l’entremise de INPEX Gas British Columbia Ltd., a convenu en principe d’acquérir de Nexen Inc. une participation de 40 p. 100 dans des projets de gaz de schiste en Colombie-Britannique.
  • Encana Corporation a conclu une entente avec Mitsubishi Corporation pour l’obtention d’une participation de 40 p. 100 dans le partenariat Cutbank Ridge d’Encana.
  • Toyota Tsusho Corp. a signé une entente avec l’entreprise québécoise Matamec Explorations Inc. pour explorer la faisabilité d’extraire des terres rares lourdes du gisement de Kipawa, au Québec, exploité par Matamec.
  • JX Nippon Oil & Energy Corporation et Xstrata Coal ont annoncé la création d’une coentreprise pour exploiter le gisement de charbon d’Xstrata dans l’Ouest canadien. JX Nippon Oil & Energy a déboursé plus de 400 millions de dollars pour obtenir une participation de 25 p. 100 dans Xstrata Coal British Columbia.
  • MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd. et Mitsubishi Electric Corporation ont signé un marché de plusieurs millions de dollars pour fournir des solutions technologiques de pointe pour le satellite de communication de Mitsubishi.
  • L’entreprise canadienne Neptec Design Group Ltd. est prête à livrer son prototype d’une technologie clé pour un satellite japonais. Pour cette entreprise, il s’agit de l’aboutissement de plus de trois ans de travaux de conception et de développement, et aussi de collaboration avec l’Agence spatiale canadienne et avec des ingénieurs japonais.
  • Mitsui Mining & Smelting Co. Ltd. et Itochu Corporation ont annoncé qu’elles prévoyaient investir 6 millions de dollars supplémentaires en 2012 dans la coentreprise Ruddock Creek entre Imperial Metals Corporation, Mitsui et Itochu. Cette annonce est la conséquence des excellents résultats obtenus à ce jour découlant des investissements de 14 millions de dollars en 2010 par Mitsui et Itochu pour l’exploitation d’une nouvelle mine de zinc et de plomb en Colombie-Britannique.
  • L’entreprise de Regina, SaskPower, et Hitachi, Ltd., ont annoncé l’établissement d’un partenariat pour la construction d’une installation d’essai pour le captage du carbone (IECC), d’une valeur de 60 millions de dollars, à la centrale de Shand, propriété de SaskPower, dans le sud-est de la Saskatchewan. L’IECC permettra à des développeurs étrangers d’évaluer le rendement de leurs systèmes de captage des émissions de dioxyde de carbone provenant des centrales thermiques alimentées au charbon. SaskPower et Hitachi fourniront chacune approximativement 30 millions de dollars à l’IECC, et SaskPower agira à titre de propriétaire et d’exploitant.