Le ministre Fast fait la promotion du plus ambitieux plan de stimulation du commerce de l’histoire du Canada en Amérique latine et à la réunion des ministres du Commerce du G-20

Selon le ministre, le protectionnisme nuit aux efforts de reprise à l’échelle mondiale ainsi qu’à la création d’emplois, à la croissance et à la prospérité à long terme

Le 20 avril 2012 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a conclu aujourd’hui une visite dans quatre pays des Amériques, en attirant l’attention des participants à la première réunion des ministres du Commerce du G-20 au Mexique, sur le plan d’action commercial du Canada visant à favoriser la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme, de même que sur les avantages qu’offre le Canada à titre de partenaire commercial.

« Le commerce est la nouvelle mesure de relance économique, a affirmé le ministre Fast. Le Canada considère cette réunion des ministres du Commerce du G-20 comme une indication claire que le Mexique et les autres pays reconnaissent que des échanges commerciaux libres et ouverts demeurent le meilleur moyen de favoriser la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme pour les gens du monde entier. Étant donné que plus de 60 p. 100 de notre économie et qu’un emploi sur cinq au Canada découlent de ces échanges, le gouvernement est conscient de l’importance du commerce pour l’économie canadienne. C’est pourquoi nous mettons actuellement en œuvre le plan d’expansion du commerce le plus ambitieux de l’histoire de notre pays. »

Au Chili, en présence du premier ministre Stephen Harper et du président du Chili Sebastián Piñera, le ministre Fast a signé une entente visant à moderniser l'Accord de libre-échange Canada-Chili. Il a également souligné que, depuis la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange Canada-Chili original, les échanges bilatéraux entre ces deux pays avaient plus que triplé, et les investissements, plus que quadruplé.

En Colombie et au Pérou, le ministre Fast a mentionné tout particulièrement la façon dont les accords de libre-échange récemment mis en œuvre entre le Canada et ces deux pays — la Colombie en 2011 et le Pérou en 2009 — avaient montré clairement les avantages d’un renforcement des échanges commerciaux, pour les travailleurs, les entreprises et les familles.

« Un accès préférentiel à des marchés mondiaux en plein essor, comme ceux de l’Amérique latine, confère aux entreprises et aux travailleurs du Canada un avantage concurrentiel, a déclaré le ministre Fast. Lorsque les obstacles tarifaires et non tarifaires sont réduits ou entièrement éliminés, et lorsque l’on accorde un meilleur accès aux marchés publics et à d’autres débouchés favorisant la prospérité, les entreprises peuvent bénéficier de l’environnement stable et prévisible dont elles ont besoin pour faire croître leurs activités. Et comme nous le savons, les entreprises qui étendent leurs activités et qui réussissent à l’étranger créent des emplois, stimulent la croissance et favorisent la prospérité à long terme au Canada. Dans le cas des Amériques, la création d’emplois et la prospérité sont synonymes de changement positif et de croissance. »

En outre, le ministre Fast s’est réjoui du mouvement en faveur de la participation du Canada aux négociations sur le Partenariat transpacifique (PTP), alors que le Chili et le Pérou ont tous deux exprimé leur appui à l’inclusion du Canada.

« En somme, le fait d’inclure le plus rapidement possible le Canada dans les négociations sur le PTP contribuera à assurer un accord ambitieux et permettra de répartir les avantages d’un commerce accru et d’une coopération économique resserrée dans l’ensemble de la région de l’Asie-Pacifique », a conclu le ministre Fast.

Sept des dix accords de libre-échange du Canada visent des pays de l’Amérique latine et des Caraïbes. En moins de six ans, le gouvernement Harper a conclu des accords commerciaux avec la Colombie et le Pérou, et un accord avec le Panama est en attente de ratification. Le Canada a également mené à bien des négociations sur un accord de libre-échange avec le Honduras. De plus, 9 accords sur la promotion des investissements étrangers et 31 accords sur le transport aérien avec des pays des Amériques, ainsi que deux accords de coopération scientifique et technologique sont en vigueur.

Pour plus d’information sur la visite du ministre Fast dans les Amériques, prière de consulter la page Le ministre Fast visite l’Amérique latine.

Pour plus d’information sur la participation du premier ministre Harper au Sommet des Amériques, prière de consulter la page Le PM annonce un soutien pour la croissance et le développement économiques dans les Amériques.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada