Le ministre du Commerce international Ed Fast conclut une fructueuse mission commerciale en Russie

En moins d’un an, le ministre Fast a dirigé des missions commerciales dans chacun des quatre pays à forte croissance du BRIC

Le 8 juin 2012 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a conclu aujourd’hui une mission commerciale en Russie qu’il a effectuée en compagnie de près de trente entreprises canadiennes des domaines du bâtiment et des produits de construction, de l’aérospatiale et de l’exploitation minière. Le but de la mission était d’accéder à de nouveaux marchés qui stimuleront l’économie canadienne et bénéficieront aux travailleurs de ces secteurs. Au cours de sa première année en tant que ministre du Commerce international, le ministre Fast a dirigé des missions commerciales dans tous les pays du BRIC, soit le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine.

« Notre gouvernement continue d’agir pour protéger et accroître la sécurité financière des travailleurs canadiens et de leur famille en renforçant nos relations commerciales au sein de marchés dynamiques et à croissance rapide dans le monde entier, a déclaré le ministre Fast. Notre gouvernement est déterminé à intensifier les liens du Canada avec la Russie sur les plans du commerce et de l’investissement, car nous savons que la réussite des entreprises canadiennes à l’étranger se traduit par la création d’un plus grand nombre d’emplois et qu’elle est source de croissance et de prospérité à long terme au pays. »

L’approche du gouvernement Harper en ce qui concerne les missions commerciales consiste à effectuer des mission ciblées sur le plan stratégique et axées sur des secteurs précis dans des pays offrant au Canada les plus grandes possibilités de croissance et de réussite. Le Service des délégués commerciaux du Canada a choisi les secteurs et conçu l’itinéraire de cette mission de façon à ce que les capacités canadiennes correspondent aux possibilités offertes en Russie.

« La Russie offre aux PME canadiennes comme la nôtre des possibilités exceptionnelles d’accroître leurs exportations, et cette mission a servi à démontrer le sérieux et la sincérité de nos démarches pour établir des partenariats avec nos nouveaux collaborateurs russes, qui ont pu constater l’importance de la délégation commerciale réunie par le gouvernement du Canada », a affirmé le président et chef de la direction de PolarSat, M. Cos Modafferi.

« L’appui que fournit le gouvernement du Canada bénéficie grandement aux entreprises canadiennes qui font des affaires en Russie, en montrant que notre pays tient vraiment à renforcer le commerce et les investissements mutuellement avantageux entre nos deux nations », a indiqué le vice-président et directeur général du bureau de représentation à Moscou de la société Kinross Gold Corporation, M. Lou Naumovski.

« Cubex travaille avec le Service des délégués commerciaux depuis 30 ans, a souligné le directeur de Cubex Ltd, M. Hemant M. Shah. En fait, notre réussite est le fruit de cette collaboration. Le Service des délégués commerciaux et les missions commerciales sont utiles pour ouvrir des portes sur des marchés complexes. »

« Cette mission, et tout spécialement le fait que le ministre Fast ait pu s’entretenir directement avec des dirigeants russes, jouera un rôle crucial dans l’expansion des activités de Bombardier en Russie », a déclaré le vice-président du Commerce international, Bombardier Aéronautique, M. Michael McAdoo.

Le ministre Fast a mis en lumière, au cours de la semaine, plusieurs des réussites canadiennes en Russie, dont :

  • la conclusion d’un accord signé entre Exportation et développement Canada et Sberbank, la plus importante institution de crédit de Russie, visant à soutenir l’achat de produits et de services canadiens;
  • la collaboration fructueuse entre le Canada et la Russie dans le domaine de l’aéronautique, ce qu’a pu vérifier le ministre à l’occasion de sa visite du hangar technique de la société Tulpar Air, à Kazan;
  • l’approbation qu’a reçue Bombardier Aéronautique du Comité intergouvernemental d’aviation de la Russie quant à l’usage de son aéronef Q400 en Russie et dans les autres pays de la Communauté des États indépendants.

« Au cours de la mission commerciale, j’ai pu constater par moi-même la hausse de la demande de produits, de technologies et de services canadiens et la manière dont la Russie peut profiter de l’expérience du Canada dans des secteurs clés, a déclaré le ministre Fast. Quand on voit combien les entreprises canadiennes actives en Russie sont florissantes et en pleine expansion, on a une idée de la manière dont les entreprises canadiennes de calibre mondial peuvent soutenir la concurrence et réussir sur les marchés dynamiques et à croissance rapide dans le monde. »

Durant sa visite en Russie, le ministre Fast a rencontré un grand nombre de dirigeants politiques de haut niveau, dont le vice-premier ministre et nouveau coprésident de la Commission économique intergouvernementale Canada-Russie, M. Arkadi Dvorkovitch, pour discuter du renforcement de la coopération, entre autres dans les domaines de l’investissement, de la science et technologie, et de l’exploitation minière. Le ministre Fast a saisi l’occasion pour encourager le gouvernement russe à poursuivre les réformes afin de rendre le climat d’investissement plus attrayant en Russie et pour rappeler la volonté du Canada de rapprocher les deux pays sur les plans du commerce et de l’investissement. Il a aussi rencontré le ministre russe du Développement économique, M. Andrei Belousov, le président de la toute nouvelle Commission économique eurasienne, M. Viktor Khristenko, ainsi que le ministre russe des Ressources naturelles et de l’Environnement, M. Sergueï Donskoï, pour discuter des moyens de renforcer les liens économiques entre le Canada et la Russie.

Le ministre Fast a également profité de sa visite en Russie pour célébrer le 70e anniversaire des relations diplomatiques Canada-Russie. La valeur des échanges bilatéraux de marchandises entre les deux pays est passée d’environ 620 millions de dollars en 2002 à près de 2,8 milliards en 2011. Le Canada s’attend à ce que le programme de modernisation de la Russie et son adhésion prochaine à l’Organisation mondiale du commerce renforcent encore davantage les liens commerciaux entre eux.

Avant d’entamer sa mission commerciale, le ministre Fast a participé à la réunion des ministres du Commerce de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), où il a souligné l’importance qu’attache le Canada au commerce libre et ouvert, et exhorté les membres de l’APEC à éviter de recourir à des mesures protectionnistes.

Pour obtenir plus de renseignements sur cette mission commerciale, prière de consulter la page Le ministre Fast visite la Russie.

Et pour obtenir plus d’information sur la réunion des ministres du Commerce de l’APEC, y compris la déclaration ministérielle, prière de consulter la page APEC 2012.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada