La Loi sur la croissance économique et la prospérité Canada-Jordanie reçoit la sanction royale

Selon le ministre du Commerce international Ed Fast, le plan du gouvernement Harper pour stimuler le commerce en vue de favoriser la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme profite concrètement aux travailleurs et aux entreprises du Canada

Le 29 juin 2012 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui que la Loi sur la croissance économique et la prospérité Canada-Jordanie a reçu la sanction royale.

« Le gouvernement concentre actuellement ses efforts sur les emplois, la croissance et la prospérité à long terme au profit des travailleurs canadiens et leur famille, a indiqué le ministre Fast. Je suis donc heureux d’annoncer aujourd’hui que notre accord commercial avec la Jordanie est maintenant sanctionné par une loi au Canada. Cet accord est un élément clé du plan du gouvernement visant à stimuler le commerce et la création d’emplois en vue de maintenir et d’accroître la prospérité des travailleurs et des entreprises dans toutes les régions du Canada. »

Dès sa mise en vigueur, l’accord commercial Canada-Jordanie éliminera les droits de douane sur la vaste majorité des exportations canadiennes à destination de la Jordanie et multipliera les débouchés pour les entreprises et les travailleurs canadiens dans divers secteurs, notamment les produits forestiers, les machines, le matériel de construction et les produits agricoles et agroalimentaires.

« Cette sanction royale de la loi de mise en œuvre de l’Accord de libre-échange Canada-Jordanie constitue une excellente nouvelle pour les entreprises canadiennes et leurs travailleurs qui mènent des activités en Jordanie et dans toute la péninsule arabe, a souligné le président du Conseil de commerce canado-arabe, M. J. Hugh O’Donnell. En fait, une fois en vigueur, cet accord permettra d’accroître les débouchés pour les entreprises canadiennes dans des secteurs clés, ce qui signifie davantage d’emplois et une plus grande prospérité pour les Canadiens. »

« L’accord de libre-échange avec la Jordanie, signé en juin 2009, constitue le premier accord du genre conclu par le Canada avec un pays arabe. La Loi sur la croissance économique et la prospérité Canada-Jordanie avait été déposée par le ministre Fast en novembre 2011. La même année, les échanges commerciaux entre le Canada et la Jordanie ont atteint près de 89 millions de dollars et les exportations canadiennes de marchandises vers le marché jordanien se sont chiffrées à 70 millions de dollars, plus du double de ce qu’elles étaient en 2003, alors qu’elles s’élevaient à 31 millions de dollars.

« Cet accord commercial avec la Jordanie offrira aux entreprises canadiennes et à leurs travailleurs un meilleur accès au marché de la Jordanie et à ceux du Moyen-Orient élargi et de l’Afrique du Nord, a fait savoir le ministre Fast. Les entreprises qui élargissent leurs activités et qui réussissent à l’étranger créent des emplois et favorisent la prospérité pour les travailleurs et leurs familles ici, au pays. »

En moins de six ans, le gouvernement Harper a conclu des accords de libre-échange avec neuf pays : la Colombie, le Honduras, la Jordanie, le Panama, le Pérou et les États membres de l'Association européenne de libre-échange, soit l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. Le Canada a aussi commencé à renforcer ses liens en matière de commerce et d’investissement avec les plus grands et les plus dynamiques marchés du monde, en forte croissance, notamment le Brésil, la Chine, les pays de l’Union européenne, l’Inde et le Japon.

Pour en savoir plus, prière de consulter la page Accord de libre-échange entre le Canada et la Jordanie.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada