Le gouvernement Harper souligne les retombées économiques engendrées par les étudiants internationaux au Canada

Le 27 juillet 2012 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a rendu public aujourd’hui un rapport révélant que les étudiants internationaux ont injecté plus de 8 milliards de dollars dans l’économie canadienne en 2010, une hausse par rapport aux 6,5 milliards injectés en 2008.

« Le gouvernement Harper s’engage à continuer d’attirer les meilleurs étudiants au Canada, a déclaré le ministre Fast. Ce rapport réaffirme l’engagement de notre gouvernement envers l’éducation internationale. C’est l’une des raisons pourquoi nous nous engageons à renouveler la Stratégie commerciale mondiale de notre gouvernement et à élaborer un plan global qui renforcera les liens dans le domaine de l’éducation entre le Canada et les institutions internationales pour une prospérité durable. »

Le rapport conclut qu’en 2010, le Canada a accueilli 218 000 étudiants internationaux à temps plein, ce qui représente une hausse par rapport aux 178 000 étudiants inscrits en 2008, et plus du double du nombre d’inscrits en 1999. Il estime que les étudiants internationaux ont contribué au maintien de 86 000 emplois et apporté 445 millions de dollars en recettes fiscales.

« Je suis ravi de constater que le Canada est une destination de plus en plus populaire auprès des étudiants internationaux, a affirmé le ministre Fast au cours d’une visite à l’Université de la Colombie-Britannique. La présence d’étudiants et de chercheurs internationaux, qui viennent tirer profit des installations de calibre mondial du Canada, crée des emplois et stimule la croissance économique en plus de consolider nos liens interpersonnels avec d’autres pays et, en particulier, avec des marchés émergents. »

« Non seulement le fait d’accueillir des étudiants et des chercheurs internationaux de premier plan vient-il enrichir nos campus, mais il fera également du Canada de demain un pays plus concurrentiel grâce à l’échange de connaissances et de compétences pendant leurs études universitaires et par la suite », a indiqué le professeur Stephen Toope, recteur et vice-chancelier de l’Université de la Colombie-Britannique.

La volonté de renouveler la Stratégie commerciale mondiale du Canada a été annoncée dans le Plan d’action économique de 2012. Une stratégie en matière d’éducation internationale plus solide contribuera à renforcer l’engagement du Canada envers les économies émergentes et à assurer une plus grande collaboration entre le Canada et les institutions, tout en stimulant la prospérité économique de ce pays.

Pour en apprendre davantage sur les constatations du rapport, prière de consulter la page Attirer les meilleurs étudiants au Canada.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada