Selon le ministre Fast, le Service des délégués commerciaux contribue à l’expansion du secteur financier de calibre mondial du Canada

Le 20 août 2012 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a salué aujourd’hui la force du secteur financier du Canada et le rôle du Service des délégués commerciaux du Canada (SDC) dans la réussite de ce secteur.

« Le secteur financier du Canada compte pour environ 250 milliards de dollars dans l’activité économique annuelle du pays et contribue à la création d’emplois de qualité, à la croissance économique et à la prospérité à long terme, a expliqué le ministre Fast. Peu de personnes savent que nos délégués commerciaux offrent des conseils aux banques étrangères qui envisagent d’investir au Canada ainsi qu’aux institutions financières canadiennes qui souhaitent s’établir à l’étranger. »

Comptant des agents dans plus de 150 villes du monde et dans des bureaux régionaux partout au Canada, le SDC constitue le plus vaste réseau canadien de spécialistes du commerce international. Au cours de la dernière année, le SDC a soutenu près de 450 institutions canadiennes ou étrangères dans leurs efforts d’expansion sur le marché mondial.

La société Manulife-Sinochem est un exemple récent de l’intervention du SDC en matière d’investissement canadien à l’étranger dans le secteur des services financiers; cette coentreprise a été lancée en Chine par Manulife (International) Limited et la China Foreign Economy and Trade Trust Company (un membre du groupe Sinochem). En mars 2012, Manulife-Sinochem a reçu l’autorisation d’ouvrir une succursale à Shijiazhuang, la capitale de Hebei. Manulife-Sinochem est maintenant autorisée à exercer ses activités dans 50 villes en Chine, et sa présence sur le marché couvre le plus large territoire parmi les coentreprises étrangères en assurance dans ce pays.

« Notre succès en Chine ne reflète pas seulement les liens solides qui nous unissent à cette région et notre engagement stratégique à l’égard de cette dernière, mais il témoigne également de l’appui extraordinaire que nous avons reçu des gouvernements de la Chine et du Canada », a indiqué le président et chef de la direction de la Financière Manuvie, M. Donald A. Guloien.

Un autre exemple est la Banque de Montréal (BMO), qui s’est établie au Moyen-Orient en ouvrant un bureau aux Émirats arabes unis en mai dernier.

« Le nouveau siège régional de BMO aux Émirats arabes unis fournit un carrefour d’où entretenir nos relations avec des institutions du Conseil de coopération du Golfe, du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Il nous permet ainsi de nous rapprocher des clients de cette région que nous servons depuis des dizaines d’années, a expliqué le directeur de BMO pour les régions de l’Europe et du Moyen-Orient, M. William Smith. Notre entreprise mondiale de gestion des biens est positionnée de manière à poursuivre l’expansion de sa clientèle institutionnelle dans la région. En outre, nous entretenons depuis longtemps des relations avec l’industrie en Amérique du Nord. Notre groupe de fusions et d’acquisitions aide les entités régionales à mieux comprendre les débouchés émergents. Le Service des délégués commerciaux a fourni des conseils judicieux dès le départ ainsi que tout au long du projet d’expansion. Les délégués commerciaux ont été proactifs et nous ont mis en contact avec les personnes-ressources dont nous avions besoin pour aller de l’avant. »

Les délégués commerciaux en Chine ont joué un rôle déterminant pour faciliter de nouveaux investissements directs de la Banque de Chine au Canada.

La Banque de Chine a ouvert sa première succursale au Canada en 1994 et en compte maintenant neuf dans trois villes : Toronto, Calgary et Vancouver.

« Le secteur financier du Canada continue d’être très attirant pour la Banque de Chine, a affirmé le président et chef de la direction de la Banque de Chine (Canada), M. Wang Lijun. Nous nous sommes établis au Canada pour la première fois en 1994 et y avons récemment ouvert notre neuvième succursale. Notre succès continue de reposer sur notre engagement ferme à l’égard des collectivités canadiennes, sur notre dévouement au développement économique et commercial bilatéral entre la Chine et le Canada et sur l’appui énorme que nous avons reçu des autorités de contrôle financier ainsi que des gouvernements de la Chine et du Canada. »

Au cours des quatre dernières années, le Forum économique mondial a désigné le système bancaire canadien comme étant le plus solide du monde. Au total, 6 des banques les plus sûres à l’échelle mondiale et 4 des 10 plus grandes banques en Amérique du Nord sont canadiennes. Par ailleurs, 3 compagnies canadiennes d’assurance vie et d’assurance santé se classent parmi les 15 premières au monde. Les compagnies d’assurance canadiennes sont présentes dans une vingtaine de pays. Le secteur des services financiers, qui comprend les banques, les compagnies d’assurance et les sociétés de gestion du patrimoine, est le plus important sous-secteur de l’industrie des services au Canada.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada