Le gouvernement Harper ouvre de nouveaux marchés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

La hausse des exportations canadiennes contribue à la création d’emplois, à la croissance et à la prospérité au pays, déclare le ministre Fast, en mission commerciale en Arabie saoudite et en Jordanie

Le 7 octobre 2012 – Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, poursuit la promotion du plus ambitieux programme d’expansion commerciale de l’histoire du Canada alors qu’il dirige une mission commerciale en Arabie saoudite et en Jordanie.

Hier, à Riyad, le ministre Fast accompagné du ministre saoudien du Commerce et de l’Industrie, M. Taoufiq ben Fawzan El-Rabiah, ont annoncé le rétablissement de la Commission économique mixte Canada-Arabie saoudite en vue d’élargir et de diversifier les échanges entre les deux pays.

« L’ouverture de nouveaux marchés et l’essor des exportations canadiennes partout dans le monde stimulent la création d’emplois et la prospérité au profit des travailleurs canadiens et de leurs familles, a déclaré le ministre Fast. Le nouvel élan donné à la Commission économique mixte nous permettra d’intensifier nos relations bilatérales et d’aider les entreprises canadiennes à réussir au Moyen-Orient et dans le marché nord-africain. »

Des représentants de plus de 20 entreprises et organisations canadiennes accompagnent le ministre Fast dans cette mission commerciale en Arabie saoudite et en Jordanie. La mission porte principalement sur les secteurs de l’éducation, des soins de santé et de l’infrastructure, des domaines dans lesquels le Canada possède une expertise et un savoir-faire appréciables.

Plus de 16 000 Saoudiens étudient actuellement au Canada, ce qui fait de l’Arabie saoudite la quatrième source d’étudiants étrangers au pays, et quelque 4 000 médecins saoudiens ont reçu leur formation médicale au Canada. En outre, l’Arabie saoudite investit actuellement des centaines de milliards de dollars dans l’aménagement d’installations destinées à l’éducation et aux soins de santé, ainsi que dans une gamme étendue de projets liés au transport, à l’eau, à l’électricité, au développement urbain et à l’infrastructure.

L’Arabie saoudite est le premier partenaire commercial du Canada au Moyen-Orient, avec des échanges bilatéraux de marchandises qui se sont élevés à 3,6 milliards de dollars en 2011. Les exportations canadiennes à destination de ce pays affichent une croissance rapide, ayant presque atteint en juillet 2012 le total enregistré pour l’ensemble de 2011, soit 860 millions de dollars.

Le Canada a offert d’accueillir la première réunion de la nouvelle Commission économique mixte en 2013.

Le ministre Fast (première rangée, au centre) est en compagnie des participants à la mission commerciale.

Le ministre Fast (première rangée, au centre) est en compagnie des participants à la mission commerciale.

- 30 -

Un document d’information mettant en relief les récentes initiatives commerciales du gouvernement Harper au Moyen-Orient et en Afrique du Nord suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada 

Document d’information - Récentes initiatives du Canada en matière de commerce et d’investissement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Au cours des trois dernières années, le gouvernement du Canada a lancé plusieurs initiatives commerciales au Moyen-Orient et en Afrique du Nord :