Le Canada se joint officiellement au Partenariat transpacifique

Le 9 octobre 2012 - Le ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles et ministre responsable de la Colombie-Britannique, l’honorable James Moore, au nom du ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, actuellement à la tête d’une mission commerciale au Moyen-Orient, a annoncé aujourd’hui que le Canada s’est officiellement joint aux pourparlers commerciaux du Partenariat transpacifique (PTP).

« Le Canada est très heureux de se joindre officiellement aux pourparlers du PTP, a déclaré le ministre Fast. Cette participation du Canada est une bonne nouvelle pour les familles canadiennes. Ouvrir de nouveaux marchés et intensifier les exportations canadiennes vers les marchés en croissance rapide de l’Asie-Pacifique font partie des axes autour desquels s’articule le plan du gouvernement visant à créer des emplois, à stimuler la croissance et à favoriser la prospérité à long terme. Nous sommes impatients de contribuer à la formulation d’un accord qui saura servir les intérêts canadiens en ce XXIe siècle. »

Le PTP est un accord commercial en voie de négociation entre 11 pays, dont maintenant le Canada et le Mexique. Les autres participants sont l’Australie, Brunéi, le Chili, les États-Unis, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam. L’entrée du Canada dans ces négociations fait suite à la période de consultations internes que tous les membres du PTP doivent mener avant d’accepter de nouveaux membres.

« En se joignant au PTP, le Canada franchit une étape importante dans ses efforts pour élargir sa présence dans la région de l’Asie-Pacifique, a rappelé le ministre Moore. Cette région, qui représente un marché prioritaire pour les entreprises canadiennes, offre d’énormes possibilités à nos exportateurs. »

Avec l’ajout du Canada et du Mexique, le marché du PTP compte maintenant plus de 658 millions de personnes et représente un PIB combiné de 20,5 billions de dollars.

En moins de six ans, le gouvernement Harper a conclu des accords commerciaux avec neuf pays, soit la Colombie, le Honduras, la Jordanie, le Panama, le Pérou et les États membres de l’Association européenne de libre-échange, à savoir l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. Le Canada a également entrepris de renforcer ses liens en matière de commerce et d’investissement avec les plus grands marchés du monde, notamment l’Union européenne, l’Inde et le Japon.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Adam Taylor
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332
adam.taylor@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada