Le ministre du Commerce international dirigera une mission commerciale en Afrique au début de 2013

Resserrer les liens en matière de commerce et d’investissement avec l’Afrique constitue une grande priorité, selon le ministre Fast

Le 16 octobre 2012 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui qu’il dirigera une mission commerciale au Ghana et au Nigéria au début de 2013, mission à laquelle participeront des entreprises canadiennes des secteurs de l’extraction et de l’infrastructure. Le ministre Fast a fait cette annonce dans un discours prononcé à un événement célébrant le 10e anniversaire du Conseil canadien pour l’Afrique.

« L’Afrique compte parmi les régions du monde qui affichent le taux de croissance économique le plus rapide, et notre gouvernement est déterminé à ouvrir de nouveaux marchés et à créer de nouveaux débouchés pour les entreprises et les travailleurs canadiens sur tout le continent, a déclaré le ministre Fast. Les entreprises canadiennes qui s’imposent sur les marchés internationaux contribuent également à la création de bons emplois et à une plus grande prospérité au pays même. »

Depuis qu’il détient le portefeuille du Commerce international, le ministre Fast a mené un certain nombre de missions commerciales, notamment dans les pays du « BRIC », soit le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine, dont les économies sont en forte croissance. Ces missions commerciales participent à l’engagement du gouvernement Harper d’ouvrir de nouveaux marchés pour accroître les exportations canadiennes. Récemment, le ministre a mené une mission commerciale en Arabie saoudite et en Jordanie à laquelle ont participé des entreprises et des organisations canadiennes des secteurs de l’éducation, des soins de santé et de l’infrastructure.

Les nombreuses initiatives en matière de commerce et d’investissement que mène le Canada en Afrique comprennent la négociation d’un accord de libre-échange avec le Maroc et de nombreux accords de promotion et de protection de l’investissement étranger (APIE) avec des pays africains, y compris le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Tunisie et la Zambie. Un tel APIE vient tout juste d’être conclu avec le Sénégal. Une fois mis en vigueur, ces APIE créeront un climat stable, transparent et prévisible, propice au renforcement de la confiance des entreprises canadiennes.

« De plus en plus d’économies africaines font du commerce et de l’investissement le moteur de leur croissance et de la réduction de la pauvreté, a ajouté le ministre Fast. Je suis heureux de diriger une mission commerciale dans une région où des entreprises canadiennes de calibre mondial créent des emplois et favorisent la prospérité en plus de procurer les avantages réciproques qu’engendrent des liens économiques plus étroits. »

Entre 1995 et 2010, la croissance moyenne du PIB en Afrique s’est élevée à 4,3 p. 100 par année, faisant de ce continent l’une des régions du monde à la croissance la plus rapide. On prévoit que cette croissance économique vigoureuse se poursuivra cette année et l’année suivante. Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et le Ghana a atteint 321 millions de dollars en 2011, soit une hausse de 61 p. 100 par rapport à 2010. En 2011, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et le Nigéria s’est chiffré à plus de 2,7 milliards de dollars, une hausse de 44 p. 100 depuis 2010 et de 300 p. 100 depuis 2009. Le Nigéria est le plus important partenaire commercial du Canada en Afrique subsaharienne.

Le ministre Fast a pris la parole au Colloque Canada-Afrique : Regard vers l’avenir, organisé par le Conseil canadien pour l’Afrique, qui se tient aujourd’hui à Ottawa. Fondé en 2002, le Conseil canadien pour l’Afrique est la seule organisation pancanadienne vouée au développement de liens en matière de commerce et d’investissement avec l’Afrique.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada