Le Canada prend part à la ronde du Partenariat transpacifique

Le renforcement des liens avec la région en plein essor de l’Asie-Pacifique est l’un des objectifs clés du Plan d’action économique du Canada pour créer des emplois, stimuler la croissance et favoriser la prospérité, explique le ministre Fast

Le 3 décembre 2012 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui que le Canada s’est officiellement joint à la plus récente ronde de négociations commerciales du Partenariat transpacifique (PTP), qui se déroule présentement à Auckland, en Nouvelle-Zélande.

« Notre gouvernement est déterminé à créer des emplois, stimuler la croissance et favoriser une prospérité durable pour les travailleurs et leurs familles dans l’ensemble des régions canadiennes, a déclaré le ministre Fast. C’est pourquoi nous ouvrons à nos exportateurs de nouveaux marchés dans la région en pleine croissance de l’Asie-Pacifique. Le Canada sera un interlocuteur important à la table des négociations du PTP et il mettra tout en œuvre pour travailler de façon productive avec les membres du Partenariat afin de promouvoir ses intérêts tout en favorisant la concrétisation des objectifs communs. »

Le Canada s’est joint officiellement au PTP le 8 octobre 2012. Ce partenariat regroupe 11 pays membres : l’Australie, Brunéi, le Canada, le Chili, les États-Unis, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam. Pris dans son ensemble, le marché du PTP représente près de 658 millions de personnes et un PIB combiné de 20,7 billions de dollars.

« L’Amérique latine et l’Asie comprennent quelques-unes des économies dont la croissance est la plus rapide, a poursuivi le ministre Fast. En se joignant à ses plus grands partenaires commerciaux, les États-Unis et le Mexique, au sein du PTP, le Canada renforcera ses liens en matière de commerce et d’investissement, de même que les chaînes d’approvisionnement entre les Amériques et l’Asie, et il créera de nouveaux débouchés pour les exportateurs canadiens qui souhaitent étendre leurs activités sur de nouveaux marchés ou accroître leur présence sur les marchés existants. »

En moins de six ans, le gouvernement Harper a conclu des accords commerciaux avec neuf pays, soit la Colombie, le Honduras, la Jordanie, le Panama, le Pérou et les États membres de l’Association européenne de libre-échange, à savoir l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. Le Canada a également entrepris de renforcer ses liens en matière de commerce et d’investissement avec d’importants marchés du monde, notamment l’Union européenne, l’Inde et le Japon.

La 15e ronde de négociations du PTP se poursuivra à Auckland jusqu’au 12 décembre 2012.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada