Le ministre Fast tient des consultations prébudgétaires avec la Chambre de commerce Canada-Inde à Brampton

Le resserrement des liens entre le Canada et l’Inde s’inscrit dans le plan du gouvernement Harper visant à ouvrir de nouveaux marchés aux entreprises canadiennes

Le 22 janvier 2013 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a rencontré aujourd’hui à Brampton, en Ontario, des membres du milieu des affaires indo-canadien afin de tenir avec eux des consultations prébudgétaires et de réaffirmer l’engagement du gouvernement Harper à renforcer les relations en matière de commerce et d’investissement entre le Canada et l’Inde. Le ministre Fast a aussi annoncé qu’une septième série de négociations en vue d’un accord commercial Canada-Inde aura lieu à New Delhi du 5 au 7 février 2013.

« L’économie demeure la priorité absolue de notre gouvernement et l’obtention d’un accès aux marchés importants, dynamiques et en forte croissance comme l’Inde constitue un élément clé du plan d’expansion du commerce le plus ambitieux de l’histoire de notre pays, a affirmé le ministre Fast. C’est pourquoi je suis ravi d’entendre le point de vue des chefs d’entreprise dans le cadre de nos discussions sur la meilleure façon de continuer à créer des emplois et à favoriser la croissance et la prospérité à long terme pour les familles canadiennes. »

Selon une étude conjointe menée par le Canada et l’Inde, la conclusion d’un accord commercial entre ces deux pays pourrait stimuler l’économie du Canada d’au moins 6 milliards de dollars. Cela représente presque 40 000 nouveaux emplois dans tout le pays, ou une hausse de 500 dollars du revenu annuel de la famille canadienne moyenne. Le Canada a cerné les principales possibilités économiques en Inde dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture, de l’infrastructure et de l’éducation.

M. Satish Thakkar, président sortant de la Chambre de commerce Canada-Inde, qui revient tout juste d’une mission commerciale en Inde avec des dirigeants municipaux canadiens, a affirmé que les entreprises se réjouissent des débouchés qui découleront d’un accord commercial Canada-Inde.

« Le Canada et l’Inde se complètent l’un l’autre, et des relations plus solides en matière de commerce et d’investissement profiteront grandement aux deux pays, a déclaré M. Thakkar. Le Canada dispose des ressources et de l’expertise nécessaires pour stimuler le développement de l’Inde et sa croissance rapide, et l’Inde a les jeunes talents dont le Canada a besoin. »

Le ministre Fast continue de rencontrer des représentants d’entreprises dans l’ensemble du Canada en prévision du prochain budget. Afin que tous les Canadiens puissent participer au processus, le ministère des Finances du Canada a lancé une initiative de consultations prébudgétaires en ligne.

En moins de six ans, le Canada a conclu des accords de libre-échange avec neuf pays, soit la Colombie, le Honduras, la Jordanie, le Panama, le Pérou et les pays membres de l’Association européenne de libre-échange (l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse). Outre l’Inde, le Canada mène des négociations avec d’autres marchés importants, dynamiques et en plein essor comme l’Union européenne, le Japon et les pays qui forment le Partenariat transpacifique.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada