Le gouvernement Harper se réjouit de la décision de la Birmanie de faciliter et d’accélérer la conduite des affaires pour les Canadiens

Le 15 février 2013 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a accueilli avec satisfaction aujourd’hui la décision du gouvernement de la Birmanie, entrée en vigueur le 1er février 2013, de délivrer aux gens d’affaires canadiens un visa à leur arrivée en Birmanie. Auparavant, les gens d’affaires canadiens devaient faire une demande de visa avant de quitter le Canada, ce qui entraînait des retards de plusieurs semaines.

« Nous nous réjouissons de la décision de délivrer aux gens d’affaires canadiens un visa dès leur arrivée en Birmanie, ce qui nous permettra d’accroître notre présence commerciale dans ce pays, a indiqué le ministre Fast. J’ai abordé cette question avec les dirigeants birmans au cours de ma mission commerciale l’an dernier, et je suis heureux de vous informer aujourd’hui que le dossier a progressé. C’est une bonne nouvelle pour les gens d’affaires canadiens, et cela nous permettra de continuer à approfondir nos relations commerciales avec la Birmanie, ce qui favorisera la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme dans les deux pays. »

Le ministre Fast a dirigé une mission commerciale en Birmanie en septembre 2012, au cours de laquelle il avait annoncé que le gouvernement du Canada affecterait un délégué commercial à temps plein à son ambassade en Birmanie, dont l’ouverture est prévue prochainement.

« Il s’agit d’une étape importante dans la promotion du commerce entre nos deux pays, a déclaré le président d’Optelian, M. Mike Perry, un des participants à cette mission commerciale. Les déplacements requis pour aider notre client birman à déployer adéquatement un réseau national d’interconnexion à fibres optiques pour les communications mobiles entraînaient des coûts importants et nécessitaient un dispositif logistique simplement pour l’obtention de visas. Le retrait de l’obligation de demander un visa avant le départ nous permettra de mieux servir nos clients et uniformisera les règles du jeu pour les entreprises canadiennes. »

Pour plus d’information sur l’obtention d’un visa birman, les voyageurs d’affaires sont priés de consulter la page Myanmar visa on arrival (en anglais et en birman) avant leur départ.

Pour plus d’information sur la mission commerciale du ministre Fast en Birmanie, prière de consulter la page Mission commerciale en Asie du Sud-Est.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada