Le gouvernement Harper est déterminé à renforcer ses liens économiques avec les marchés émergents d’Europe

Le 1er mars 2013 - Le secrétaire parlementaire du ministre du Commerce international, pour l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et pour la porte d’entrée de l’Atlantique, M. Gerald Keddy, a prononcé aujourd’hui une allocution devant des responsables de politique étrangère et des dirigeants d’entreprises à l’occasion de la première conférence du Conseil atlantique du Canada sur les débouchés commerciaux et les possibilités d’investissement en Europe du Sud-Est, soulignant la détermination du Canada d’ouvrir de nouveaux marchés dans le monde entier.

« Notre gouvernement se concentre sur ce qui compte le plus pour les Canadiens, soit les emplois, la croissance et la prospérité à long terme, a déclaré le secrétaire parlementaire Keddy. Alors que les puissances économiques traditionnelles continuent de lutter et que les économies émergentes enregistrent l’essentiel de la croissance, le Canada est bien placé pour demeurer à l’avant-garde grâce au plan le plus ambitieux de son histoire pour ouvrir de nouveaux marchés à nos exportateurs. »

Le secrétaire parlementaire Keddy a mis en relief dans son allocution l’ambitieux programme d’expansion du commerce du gouvernement du Canada, ainsi que les investissements et l’expertise canadienne à l’œuvre en Europe du Sud-Est dans les secteurs industriels, de l’infrastructure, de l’exploitation minière et de l’agriculture.

« Quand les entreprises canadiennes réussissent à l’étranger, elles créent des emplois et assurent la prospérité pour les Canadiens de toutes les régions de notre pays, a ajouté le secrétaire parlementaire. Des entreprises canadiennes de calibre mondial, spécialisées dans la gestion de projet, l’ingénierie et les travaux d’infrastructure, partagent leur expertise avec nos partenaires commerciaux de toute l’Europe du Sud-Est.

« Notre gouvernement accorde toute son attention à l’économie, qui reste l’une de ses grandes priorités, comme l’a mentionné le premier ministre », a conclu le secrétaire parlementaire Keddy.

Les échanges commerciaux entre le Canada et l’Europe du Sud-Est, soit l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie, la Géorgie, la Macédoine, le Monténégro, la Roumanie, la Serbie, la Slovénie et la Turquie, ont augmenté de plus de 70 p. 100 depuis 2007, pour se chiffrer à près de 3,6 milliards de dollars à la fin de 2012.

Le Canada négocie actuellement un accord économique et commercial global (AECG) avec l’Union européenne, le plus grand marché intégré du monde, qui compte 500 millions de consommateurs; en outre, il est lié à l’Association européenne de libre-échange (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse) par un accord qui est entré en vigueur en 2009.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada