Le ministre Fast souligne les avantages du Plan d’action économique de 2013 pour la Colombie-Britannique

Les emplois, la croissance et la prospérité à long terme demeurent les grandes priorités du gouvernement Harper

Le 22 mars 2013 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, s’est rendu aujourd’hui au Port Metro Vancouver pour mettre en relief les avantages que le Plan d’action économique de 2013 apportera aux travailleurs et aux familles de toutes les régions de la Colombie-Britannique et du Canada.

« Notre gouvernement continuera de se concentrer sur ce qui importe aux Canadiens : les emplois, la croissance et la prospérité à long terme, a déclaré le ministre Fast. Depuis le creux de la récession mondiale, plus de 950 000 emplois nets ont été ajoutés à l’économie canadienne, soit le meilleur bilan parmi les économies développées. Toutefois, la fragilité de l’économie mondiale demeure une menace importante, et nous devons continuer de prendre des mesures pour assurer la réussite économique du Canada à long terme. »

Outre l’engagement d’éliminer le déficit et de retrouver l’équilibre budgétaire d’ici 2015, le Plan d’action économique de 2013 vise à créer des emplois et à favoriser la croissance économique en prenant des mesures dans les trois grands domaines suivants :

  • jumeler les Canadiens et les emplois disponibles en instaurant la Subvention canadienne pour l’emploi, en créant des possibilités pour les apprentis et en offrant des possibilités d’emploi à tous les Canadiens;
  • adopter le nouveau plan Chantiers Canada, qui représente le plus grand investissement dans l’infrastructure de toute l’histoire du Canada et qui stimulera la création d’emplois. Ce plan appuiera les nouveaux projets dans les villes et les villages de tout le Canada;
  • appuyer le secteur canadien de la fabrication en offrant un allègement fiscal pour les nouveaux investissements dans les machines et le matériel aux fabricants du Canada qui doivent soutenir la concurrence et innover au sein de l’économie mondiale du XXIe siècle.

Le gouvernement a également annoncé dans le Plan d’action économique de 2013 que la mise à jour de la Stratégie commerciale mondiale, y compris l’important volet consacré à la Stratégie en matière d’éducation internationale, serait dévoilée dans les prochains mois.

« Pour garantir la prospérité du Canada à long terme, nous nous devons de diversifier davantage nos relations commerciales et d’établir de nouveaux liens durables avec les grandes économies étrangères connaissant une forte expansion, a déclaré le ministre Fast. Grâce au plus ambitieux plan d’expansion du commerce jamais entrepris au pays, nous continuerons à ouvrir des marchés à nos exportateurs et veillerons à ce que ces derniers disposent des outils et des services nécessaires pour prendre de l’expansion et réussir à l’étranger. »

Depuis 2006, le Canada a conclu de nouveaux accords de libre-échange avec 9 pays et mène actuellement des négociations en vue de conclure 19 ententes qui touchent 74 pays. Le Canada est aussi partie à 24 accords sur la promotion et la protection des investissements étrangers en vigueur à l’échelle mondiale, et des négociations sont en cours en vue d’en conclure de nombreux autres.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada