Le gouvernement Harper continue de renforcer le partenariat entre le Canada et l’Inde

Un accord commercial entre le Canada et l’Inde permettrait de créer des emplois et des débouchés pour les travailleurs et les petites et moyennes entreprises

Le 17 mai 2013 - Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, et le ministre d’État (Sports), l’honorable Bal Gosal, ont rencontré aujourd’hui à Brampton, en Ontario, des représentants du milieu des affaires indo-canadien afin de faire ressortir les avantages pour les petites et moyennes entreprises (PME) d’un ambitieux accord de partenariat économique global (APEG) entre le Canada et l’Inde. L’activité a été organisée par la Chambre de commerce Indo-Canada et la Chambre de commerce de Brampton.

« Les PME représentent plus de 99 p. 100 des entreprises au Canada, et notre gouvernement est conscient du rôle crucial qu’elles jouent dans chaque région du pays, où elles créent des emplois et contribuent à la croissance et à la prospérité, a expliqué le ministre Fast. C’est pourquoi nous continuons à travailler fort afin d’ouvrir de nouveaux marchés pour nos exportateurs dans les économies les plus grandes, les plus dynamiques et les plus florissantes du monde, dont fait partie l’Inde. »

Jusqu’à maintenant, le Canada et l’Inde ont mené sept séries de négociations commerciales. La conclusion d’un APEG procurerait des avantages aux travailleurs et aux PME du Canada, car il permettrait d’éliminer ou de réduire les droits de douane sur les marchandises, de diminuer la bureaucratie et de faciliter le commerce des services. Le Canada a repéré d’importants débouchés économiques en Inde, dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture, de l’infrastructure et de l’éducation.

« Un autre facteur qui contribue à l’intensification de nos échanges commerciaux avec l’Inde repose sur les liens solides qui unissent nos populations, a fait valoir le ministre Gosal. Près d’un million de Canadiens d’origine indienne enrichissent nos communautés urbaines et rurales un peu partout au Canada, et notre gouvernement est déterminé à mettre à profit ces liens pour établir des partenariats qui ouvriront de nouvelles possibilités et créeront de nouvelles sources de prospérité pour les deux pays. »

En moins de six ans, le Canada a conclu des accords de libre-échange avec neuf pays : la Colombie, le Honduras, la Jordanie, le Panama, le Pérou et les États membres de l’Association européenne de libre-échange, soit l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. Outre l’Inde, le Canada mène des négociations avec d’autres marchés importants, dynamiques et en pleine croissance, comme l’Union européenne, le Japon et les pays qui forment le Partenariat transpacifique.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias peuvent communiquer avec les personnes suivantes :

M. Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada