L'honorable Christian Paradis

Ministre du Développement international et de La Francophonie

Mégantic-L'Érable (Québec)

Christian Paradis a fait son entrée à la Chambre des communes le 23 janvier 2006. Élu député de la circonscription de Mégantic—L'Érable, il a d'abord été nommé secrétaire parlementaire au ministère des Ressources naturelles le 7 février 2006, avant d'être nommé au Conseil des ministres à titre de secrétaire d'État (Agriculture) le 4 janvier 2007.

Le 25 juin 2008, il a été nommé ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux tout en conservant ses responsabilités de secrétaire d'État (Agriculture). Il a été réélu député de Mégantic—L'Érable en octobre 2008 pour un second mandat. Le 30 octobre 2008, il a été nommé ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux, ministre responsable de la région de Montréal et lieutenant politique du premier ministre pour le Québec.

Le 19 janvier 2010, il est nommé ministre des Ressources naturelles en plus de ses responsabilités de lieutenant politique du premier ministre pour le Québec et de ministre responsable de la région de Montréal. Le 2 mai 2011, Christian Paradis se voit confier un troisième mandat de député par les électeurs de Mégantic—L'Érable. Le 18 mai 2011, il devient ministre de l'Industrie et ministre d'État (Agriculture).

Le 15 juillet 2013, il a été nommé ministre du Développement international et de La Francophonie.

Avocat de formation, Christian Paradis a auparavant œuvré dans le domaine du droit corporatif pendant plusieurs années dans sa ville natale de Thetford Mines. Très impliqué dans sa communauté, il a toujours été présent dans son milieu, que ce soit au sein du Club d'administration, chapitre Amiante, au Club Rotary ou encore à la Chambre de commerce et d'industrie de l'amiante. Il ne fait donc aucun doute que Christian Paradis a à cœur l'avancement, le développement et le rayonnement de sa région. Christian Paradis est marié à Julie Roberge et est père de trois enfants : Charles, Gilbert et Sophie.