Le Monument national de l'Holocauste - Appel à candidatures

Processus et calendrier

La création d’un Conseil d’édification du Monument national de l’Holocauste

Le 2 avril 2012, le ministre des Affaires étrangères John Baird et le ministre d’État (Réforme démocratique), l’honorable Tim Uppal, ont annoncé la composition du Conseil d’édification du Monument national de l’Holocauste.

Campagne de financement

Le Conseil d’édification organisera une campagne de financement pour couvrir les coûts liés à la planification, la construction et l’entretien du monument. Le gouvernement du Canada versera un montant égal - jusqu'à une certaine limite - aux fonds amassés lors de la campagne.

Sélection du site

Le 23 avril 2013, le ministre d’État (Réforme démocratique), l’honorable Tim Uppal, au nom du ministre des Affaires étrangères John Baird, a dévoilé l’emplacement retenu pour le Monument national de l’Holocauste à l’occasion d’une cérémonie marquant le Jour du souvenir de l’Holocauste, organisée par l’Association canadienne pour Yad Vashem en collaboration avec la Coalition Zachor.

Le futur Monument national de l’Holocauste se dressera à l’intersection des rues Wellington et Booth. Il sera l’un des nombreux sites commémoratifs menant au boulevard de la Confédération, la route cérémoniale reliant les principaux points d’attraction touristique et d’intérêt historique d’Ottawa. Le monument fera face au Musée canadien de la guerre et permettra d’avoir une vue exceptionnelle des bâtiments du Parlement.

On s’attend à ce que la construction du monument s’achève en 2015.

Concours de design

Le design et le concept du monument seront déterminés grâce à un concours.

Entretien

Une fois construit, le monument deviendra la propriété de la Commission de la capitale nationale, laquelle sera ensuite responsable de son entretien.