Message de l’Ambassadrice du Canada auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe

Ambassadeur Natasha Cayer

Natasha Cayer,
Ambassadrice du Canada auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe

Bienvenue à la délégation du Canada auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), la plus grande organisation de sécurité régionale au monde créée en vertu du Chapitre VIII de la Charte des Nations Unies. C'est un grand privilège de représenter le Canada aux côtés de 56 autres États participants de l'OSCE, dans un forum dont le mandat a pour but d'améliorer la sécurité de toutes les populations de l'OSCE par l’adoption d’une approche globale de la paix, de la sécurité, de la prospérité, de la démocratie et des droits de la personne.

Dès le début, en 1975, le Canada a été l'un des principaux participants à la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE) et continue encore aujourd’hui à travailler au développement de l'Organisation en étant un de ses principaux contributeurs. C’est dans le contexte de la guerre froide, que la CSCE est devenue un forum central pour la paix et la stabilité régionales en reliant, par le dialogue sur la coopération en matière de sécurité, l'Europe orientale et occidentale, l'Amérique du Nord et l'URSS. Sa transformation en OSCE au début des années 90 a permis d'importants engagements conjoints sur la démocratie et les droits de personne et a établi un cadre pour un travail plus méthodique sur le renforcement de la confiance militaire et du contrôle des armements conventionnels. À cette époque, le Canada s’est également très impliqué dans la création des trois principales institutions autonomes de l'OSCE: le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme, le Haut-Commissaire pour les minorités nationales et le Représentant de la liberté des médias. Le travail de ces institutions fut essentiel aux États participants de l'OSCE afin de les aider à trouver les moyens de mettre en œuvre leurs engagements et de respecter les principes inscrits dans l'Acte final d'Helsinki.

Aujourd'hui, l'OSCE continue de jouer un rôle central dans la promotion des valeurs canadiennes dans les régions euro-atlantiques et eurasiennes, telles que la démocratie, les droits de la personne, la primauté du droit, la diversité, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption. En poursuivant son approche globale sans pareil en matière de sécurité dans les trois dimensions (politico-militaire, économique et environnementale, humaine), l'OSCE permet la prévention des conflits et le renforcement des capacités, autant d’objectifs poursuivis par le réseau de missions de l'OSCE et l'Assemblée parlementaire de l'OSCE.

Je suis très honorée de travailler dans ce forum unique pour aider à l’avancement des priorités internationales du Canada, notamment en soutenant les États fragiles, les minorités nationales, le rôle des femmes dans la paix et la sécurité, la prévention des conflits, la réhabilitation après les conflits, la sécurité frontalière, la lutte aux trafics illicites et le contrôle des armes classiques.

L'OSCE est une organisation très importante pour le Canada et notre délégation, à titre de partenaire constructif et entreprenant, poursuivra ses efforts pour la promotion de la sécurité globale « de Vancouver à Vladivostok ».

Natasha Cayer,
Ambassadrice du Canada auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe