Discrimination

La lutte contre la discrimination est loin d’être terminée. Au niveau international, le Canada s’attache à élaborer des stratégies novatrices de lutte contre la discrimination et à faire en sorte que les injustices commises par le passé ne se reproduisent plus. Le Canada accorde beaucoup d’importance à ses activités au sein de l’ONU, mais il reconnaît aussi le rôle crucial que peuvent jouer les institutions régionales et les organisations nationales autonomes. En outre, le Canada collabore avec la société civile, des organisations nationales s’intéressant aux droits de la personne, des particuliers et d’autres organisations pour trouver des moyens de lutter contre la discrimination.

Le 19 novembre 2001, le Canada octroyait à Nelson Mandela le titre de citoyen d’honneur en reconnaissance de la contribution unique qu’il a apportée à la dissolution du régime d’apartheid en Afrique du Sud. L’appui de la communauté internationale et le dénouement pacifique de la lutte ont été une grande source d’encouragement pour toutes les personnes qui travaillent à la création d’un monde plus tolérant.

Le Canada est un ardent promoteur de la prévention fondée sur l’éducation et la sensibilisation du public. L’adoption d’une approche d’apprentissage permanent qui favorise l’acceptation et le respect de la diversité, tous groupes d’âge confondus, fait partie intégrante de cette stratégie.

Le Canada joue un rôle de premier plan dans l’élargissement du débat international sur la discrimination pour y inclure la discrimination fondée sur le sexe, l’âge, l’orientation sexuelle et le handicap, ainsi que les obstacles associés à la situation sociale ou économique. Le Canada s’attache aussi à faire en sorte qu’on accorde l’attention voulue aux nouveaux problèmes associés à Internet.

Les lois et politiques canadiennes en matière de discrimination relèvent de divers ministères.