Arrangement sur la police civile au Canada

GRC entraîne la police en Afghanistan.

L’Arrangement sur la police civile au Canada a pour objet de soutenir les engagements du gouvernement du Canada à construire un monde plus sécuritaire, et ce, par la participation canadienne aux opérations de paix et de maintien de la paix à l’échelle internationale. Ces efforts sont essentiels aux réformes des systèmes de sécurité et à la prévention de conflits à long terme. Depuis 1989, plus de 2 800 agents de police ont été déployés dans le cadre de 52 missions de maintien de la paix dans 28 pays.

L’Arrangement sur la police civile au Canada est le fruit d'un partenariat entre Affaires étrangères et Commerce international Canada (MAECI), l'Agence canadienne de développement international (ACDI), Sécurité publique Canada et la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Il facilite le déploiement d'agents et de spécialistes de police pour répondre aux demandes d'aide adressées aux corps policiers par les Nations Unies (ONU), l’Union européenne (UE) et d'autres gouvernements nationaux.

L’Arrangement sur la police civile au Canada fournit au gouvernement fédéral les moyens d’intervenir dans les domaines suivants :

  • Intervention en cas de crise internationale : Renforcer la capacité du gouvernement du Canada à planifier, à élaborer et à mettre en œuvre des interventions rapides en cas de crise internationale.

  • Renforcement des capacités : Accroître, à l’échelle mondiale, la capacité de promouvoir de manière durable et globale la primauté du droit en rétablissant des institutions publiques utiles comme les systèmes judiciaires et les groupes chargés du maintien de l’ordre.

  • Formation et encadrement : Dans les États où les capacités des services de police sont limités ou inexistants, il faut fournir aux agents de l’expertise, de la formation et des conseils. L’Arrangement sur la police civile au Canada offre de la formation, de l’encadrement et de l’expertise pour répondre à ces besoins et aider les forces policières locales à s’acquitter de leurs responsabilités conformément aux principes démocratiques et aux conventions internationales sur les droits de la personne.

  • Sûreté et sécurité : Contribuer à la reconstruction et au renforcement des services de police dans les États fragiles ou touchés par un conflit en soutenant et en renforçant les capacités des forces policières locales et nationales à maintenir l’ordre et à appliquer la loi et en contribuant à instaurer un climat de sécurité et de stabilité.