Les États fragiles expliqués

Les États fragiles ainsi que les pays et les sociétés touchés par un conflit sont souvent confrontés à de multiples difficultés simultanément, y compris :

  • la violence politique;
  • un régime autocratique;
  • la criminalité et la corruption;
  • les mouvements de population;
  • la privation généralisée des droits de la personne, y compris des violations des droits humains;
  • la vulnérabilité aux chocs externes et aux catastrophes naturelles.

Dans des environnements aussi complexes, les efforts de stabilisation impliquent parfois de déployer des experts militaires et civils, qui apporteront une expertise externe conjointe à l’appui du pays hôte, afin d’accomplir certaines ou l’ensemble des tâches suivantes :

  • gérer ou réduire la violence par des opérations de stabilisation;
  • protéger les civils et des institutions cruciales du secteur de la sécurité et chargées d’assurer la primauté du droit;
  • faciliter le dialogue politique;
  • promouvoir les processus politiques;
  • rétablir la confiance entre l’État et les citoyens, et entre les collectivités.