Accord de libre-échange Canada-Israël (ALECI)

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé, lors de sa visite officielle en Israël, au mois de janvier 2014, que le Canada et Israël s’emploieraient ensemble à élargir et moderniser l’Accord de libre-échange entre le Canada et Israël (ALECI), de manière à en faire vraiment la pierre angulaire des relations commerciales entre les deux pays. La modernisation de l'ALECI sera bénéfique pour les entreprises canadiennes, car elle élimine et réduit des droits de douane à l’égard des produits agricoles et des produits de la pêche. En outre, elle supprime d’anciennes barrières commerciales, ce qui ouvrira de nouveaux débouchés sur le marché israélien pour les exportateurs canadiens des secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire ainsi que des produits de la mer. Depuis l'entrée en vigueur de la première version de l'ALECI, le commerce bilatéral des marchandises du Canada avec Israël a plus que triplé, pour atteindre 1,6 milliard de dollars en 2014.

Comprendre l'ALECI

Canada et Israël : créer des emplois et des débouchés ensemble

Voyez ce que comprend l’Accord et ce qu’il vous réserve.