Négociations du Partenariat transpacifique en vue de conclure un accord de libre-échange

Renseignements supplémentaires

Il est crucial pour le Canada d’avoir accès au marché en essor rapide de l’Asie-Pacifique pour assurer la croissance et la prospérité économique au pays. L’adhésion au PTP permet au Canada non seulement de renforcer ses partenariats en Asie-Pacifique, mais aussi de concourir à une initiative qui viendra favoriser l’intégration économique régionale et établir un nouveau modèle de négociations commerciales multilatérales.

Le PTP porte sur de nouveaux enjeux commerciaux du XXIe siècle, incluant à la fois les obstacles tarifaires et non tarifaires au commerce et à l’investissement, dans le but de faciliter la circulation des personnes, des biens, des services, des capitaux et des données entre les nations. Le PTP tient aussi compte des défis particuliers que doivent relever les PME et vise à optimiser l’efficacité des chaînes d’approvisionnement en Asie et dans les Amériques (voir les grandes lignes du projet d’accord diffusé par les dirigeants des pays membres du PTP en 2011 - en anglais seulement).

Liens connexes

Déclarations conjointes du PTP

Relations bilatérales

Consultations sur l'évaluation environnementale

Le gouvernement du Canada est résolument en faveur du développement durable. Des politiques relatives au commerce, à l’investissement et à l’environnement qui se renforcent mutuellement peuvent contribuer à l’atteinte de cet objectif. À cette fin, le ministre du Commerce international a demandé aux responsables du commerce d’approfondir leur compréhension de la corrélation entre les enjeux commerciaux et environnementaux, dès les premières étapes du processus décisionnel, et ce, de façon ouverte. L’évaluation environnementale des négociations commerciales constitue un élément essentiel de ce travail. Ce processus s’inspire du Cadre pour l’évaluation environnementale des négociations commerciales de 2001 et a été élaboré en conformité avec la Directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes.

Dans la foulée des commentaires reçus lors des consultations initiales (lancées au moyen de la Gazette du Canada le 1er décembre 2012), une version préliminaire de l’évaluation préliminaire initiale sera rendue publique. Par cette démarche, on vise à obtenir d’autres commentaires qui permettront d’aider les négociations du Canada à tenir compte des considérations environnementales dans le processus de négociations et à répondre aux préoccupations du public