Historique du PTP

En quoi consiste le PTP?

Le Partenariat transpacifique (PTP) s’appuie sur l’Accord de partenariat économique stratégique transpacifique, également connu sous le nom de P4, conclu entre Brunéi Darussalam, le Chili, la Nouvelle-Zélande et Singapour, lequel est entré en vigueur en 2006. En mars 2010, une nouvelle série de négociations a été lancée lorsque l’Australie, le Pérou, Singapour, le Vietnam et les États-Unis se sont joints au PTP. Plus tard cette même année, le nombre des membres du PTP est passé à neuf pays avec la participation de la Malaisie. Le Canada, au même titre que le Mexique, s’est joint aux négociations le 8 octobre 2012, à temps pour participer à la 15e série de négociations. Le Japon s’est joint au partenariat en juillet 2013.

Les 12 pays membres du PTP représentent 800 millions de personnes et un PIB combiné de plus de 38,5 billions de dollars canadiens, soit près de 40 p. 100 du PIB mondial. Il comprend un ensemble diversifié de pays avec différents niveaux de développement.

Conclusion des négociations

Les négociations du PTP ont pris fin le 5 octobre 2015 à Atlanta, en Géorgie.

Signature

La signature de l’Accord du PTP a eu lieu le 4 février 2016 à Auckland, en Nouvelle-Zélande.