Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Accord de libre-échange entre le Canada et la Corée - Négociations concernant l'accès au marché des produits agricoles et non agricoles

Date limite : 7 octobre 2005

Il est prévu que le Canada et la Corée échangeront leurs offres tarifaires initiales liées aux produits agricoles et non agricoles au début de novembre 2005 et que, par la suite, chaque partie demandera à l’autre d’améliorer son offre tarifaire initiale. Afin de s’assurer que notre stratégie de négociation tienne pleinement compte des priorités, des intérêts et des préoccupations des Canadiens, Commerce International Canada aimerait obtenir votre opinion sur les questions relatives aux droits de douane, aux règles d’origine et aux mesures non tarifaires.

Échange de marchandises entre le Canada et la Corée

En 2004, la Corée représentait le septième partenaire commercial en importance du Canada, dont les exportations de marchandises vers la Corée ont totalisé 2,3 milliards de dollars et les importations près de 5,8 milliards de dollars. Même si leurs liens commerciaux sont solides, les deux pays reconnaissent que les perspectives de croissance sont considérables. Les négociations de l’accord de libre-échange (ALE) offrent la possibilité d’améliorer grandement l’accès aux marchés pour les exportateurs canadiens, notamment dans certains secteurs d’intérêt particulier, grâce à l’élimination de barrières tarifaires et non tarifaires.

Dans le secteur agricole, le Canada exporte principalement vers la Corée du blé, du porc, des graisses et des huiles animales et végétales, et des pelleteries. Parmi ses principales importations, mentionnons les pâtes alimentaires, les préparations de céréales, les agrumes et les poires. Les exportations non agricoles du Canada vers la Corée comprennent surtout des matières premières (pâtes et papier, produits minéraux, bois et produits du bois et poisson), des métaux non ferreux, des produits chimiques organiques et inorganiques, des technologies de l’information, de l’équipement médical et scientifique et de la machinerie industrielle. De son côté, le Canada importe surtout de la Corée des produits manufacturés à valeur élevée : en 2004, les véhicules et pièces ainsi que les technologies de l’information ont compté ensemble pour près de 59 p. 100 du total des importations canadiennes en provenance de la Corée. Parmi les autres importations principales en 2004, mentionnons : la machinerie industrielle, le fer et l’acier, les navires, la machinerie électrique, le caoutchouc ainsi que divers textiles et vêtements.

La Corée a consolidé environ 91 p. 100 de ses lignes tarifaires par suite des négociations du Cycle d’Uruguay, de sorte que, en 2003, elle appliquait, dans l’ensemble, des droits NPF de 12,4 p. 100 et un taux NPF moyen de 6,9 p. 100 sur les produits industriels. Les droits de douane demeurent élevés sur un grand nombre de produits de l’agriculture et de la pêche. Ayant participé à plusieurs des initiatives zéro pour zéro du Cycle d’Uruguay de l’OMC, la Corée a éliminé ses droits de douane sur les jouets, l’acier, les meubles, l’équipement de construction, la machinerie agricole et la plupart des produits de papier. La Corée est également l’un des artisans de l’Accord sur les technologies de l'information de 1996 et, à l’instar du Canada, elle a éliminé tous ses droits sur ces produits.

Les règles de l’OMC veulent que, dans le contexte d’un ALE, les deux parties éliminent les droits de douane dans l’essentiel de leurs échanges.

Commerce International Canada vous invite à soumettre votre opinion sur : Négociations concernant l’accès au marché des produits agricoles et non agricoles

Pour plus d’information, consultez : Le Canada et la Corée - Négociations en vue d'un accord de libre échange