Alliance du Pacifique – Contexte et renseignements additionnels

Cette page sert de trousse d’outils pour les Canadiens souhaitant en apprendre davantage au sujet de l’engagement continu entre l’Alliance du Pacifique et le Canada.

Contexte

L’Alliance du Pacifique est une initiative d’intégration régionale, crée en 2011 par le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou. Son but est de favoriser la libre circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes. L’Alliance vise à promouvoir une compétitivité et une croissance économique plus importantes pour les pays membres, ainsi qu’à étendre les relations économiques avec la région Asie-Pacifique.

Le 29 juin 2017, lors de sa réunion du Conseil des ministres, à laquelle a participé l’honorable François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international, l’Alliance a invité certains états observateurs (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande et Singapour) à devenir des membres associés. Alors que le Canada possède des accords de libre-échange (ALE) exhaustifs et ambitieux avec les quatre membres de l’Alliance, le fait de devenir un membre associé nécessiterait un nouvel ALE avec l’Alliance en tant que bloc.

Le Canada est également très présent dans ces pays, avec un investissement direct canadien à l’étranger (IDCE) de 49,6 milliards de dollars en 2016 (environ 19 % de l’IDCE dans les pays d’Amérique latine). Le commerce de marchandises entre le Canada et les membres de l’Alliance du Pacifique s’est chiffré à 48 milliards de dollars en 2016. Les quatre pays membres de l’Alliance représentent plus de 75 % de la valeur du commerce bilatéral que le Canada effectue avec l’ensemble des pays de l’Amérique latine. 

Liens connexes

Autres renseignements sur la relation du Canada avec les pays de l’Alliance du Pacifique :

 

Date de modification: