Déclaration du Groupe de Lima sur les élections régionales au Vénézuela

Le 5 octobre 2017

Les gouvernements de l'Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, du Guatemala, du Honduras, du Mexique, du Panama, du Paraguay et du Pérou estiment que les élections régionales qui doivent avoir lieu le 15 octobre prochain au Venezuela, afin d’élire les gouverneurs doivent se tenir dans le plein respect de la Constitution et de la loi organique des processus électoraux de ce pays.

Ces pays exhortent le gouvernement vénézuélien et le Conseil électoral national à agir dans le cadre de leur mandat respectif, avec une transparence, une impartialité et une objectivité entières, tout en garantissant la libre participation de tous les candidats, y compris le droit de nommer un substitut, conformément à la loi. Ils demandent également à ce que ce processus électoral soit mené dans le plein respect d’un vote libre, secret, efficace et universel, en présence d'observateurs internationaux de façon à ce que les résultats de l’élection puissent refléter fidèlement la volonté populaire et avoir la légitimité requise.

‎Finalement ils demandent que les venezueliens soient permis d'exercer pleinement leurs droits comme citoyens et de voter lors des élections prévues pour le 15 octobre, et ce, sans ingérence et de façon pacifique à l’échelle du pays.

Date de modification: