Secteur des produits de consommation


Si vous menez des activités dans le secteur canadien des produits de consommation, les accords de libre-échange (ALE) et les accords sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) du Canada créent des occasions d’affaires pour les entreprises comme la vôtre.

Les produits de consommation comprennent un vaste éventail de produits fabriqués qui sont essentiellement destinés à un usage personnel, familial ou domestique. Ces produits sont très variés et comprennent les aliments, les boissons, les vêtements, les textiles, les produits cosmétiques, les meubles, les produits imprimés et les appareils électroménagers.

Au fil de longues années d’expérience, le secteur des produits de consommation du Canada a perfectionné ses compétences et ses techniques qui jouissent maintenant d’une renommée mondiale, en particulier dans les sous-secteurs des vêtements, des textiles et des produits de soins personnels. Par exemple, un procédé enzymatique exclusif transformant des fibres organiques en un tissu doux, durable et écologique destiné à l’industrie des vêtements et des chaussures témoigne d’une technologie et d’un savoir-faire canadiens commercialisés au-delà de nos frontières. L’armée et l’industrie automobile ont aussi recours aux applications de ce procédé.

En 2011, les exportations de produits de consommation ont représenté 12,3 p. 100 (55 milliards de dollars) des exportations totales de marchandises du Canada, les aliments et les boissons représentant 42,5 p. 100, et les produits du papier et du carton, 30,7 p. 100. Les États-Unis constituent le principal marché d’exportation pour les produits de consommation, suivis de la Chine (y compris Hong Kong), de la République de Corée, de l’Allemagne et des Pays-Bas.

Ensemble, les entreprises canadiennes des produits de consommation représentent près du tiers du produit intérieur brut (PIB) manufacturier du Canada et 35 p. 100 de la main-d’œuvre. C’est la raison pour laquelle le gouvernement veille à ce que les besoins des entreprises de ce secteur soient pris en compte dans les accords commerciaux bilatéraux, comme les ALE et les APIE, qu’il signe avec d’autres gouvernements.

Par exemple :

  • L’Accord de libre-échange Canada-Pérou est en vigueur depuis août 2009. De 2009 à 2012, les exportations canadiennes de produits de consommation ont augmenté de 5,3 p. 100 pour atteindre 42,4 millions de dollars.
  • L’Accord de libre-échange Canada-Costa Rica est en vigueur depuis novembre 2002. Il a permis de supprimer les droits de douane sur les textiles, les vêtements et les chaussures. Depuis l’entrée en vigueur de l’Accord, les exportations canadiennes de produits de consommation à destination du Costa Rica ont progressé de plus de 33 p. 100 pour se chiffrer à 49,9 millions de dollars.
  • L’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) est entré en vigueur en janvier 1994. Depuis, les exportations canadiennes de produits de consommation vers les partenaires de l’ALENA ont presque doublé, passant de 21,5 milliards de dollars en 1993 à 41,8 milliards de dollars en 2012.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les nouvelles occasions d’affaires à l’étranger et sur la manière dont les ALE et les APIE du Canada peuvent aider votre entreprise dans un marché en particulier, veuillez communiquer avec un délégué commercial ou consulter le site Web du Service des délégués commerciaux.