Avantages pour les Canadiens


La prospérité du Canada est liée aux débouchés économiques au-delà de nos frontières. En fait, le commerce représente plus de 60 p. 100 du revenu annuel (PIB) du Canada, et un emploi sur cinq au Canada est tributaire des exportations.

En 2011, le commerce mondial du Canada totalisait 1,1 billion de dollars — soit environ 32 000 $ pour chaque Canadien. Les exportations ont atteint 539 milliards de dollars, tandis que les importations s’élevaient à 561 milliards de dollars, permettant ainsi à l’ensemble des Canadiens de jouir de biens et de services du monde entier.

Le commerce encourage les entreprises et les travailleurs canadiens à se spécialiser dans les domaines d’activité où ils excellent; il favorise l’innovation, la compétitivité et la réussite. Le commerce offre aux consommateurs un plus grand choix de biens et de services à un prix plus bas. De plus, il permet aux travailleurs d’obtenir des salaires plus élevés. Les salaires des Canadiens travaillant pour des entreprises exportatrices de biens et de services sont 14 p. 100 plus élevés que ceux des travailleurs des entreprises qui n’exportent pas. Bref, le commerce accroît la prospérité du Canada et améliore le niveau de vie de la population. Il est avantageux pour tous les Canadiens, où qu’ils se trouvent au pays.

Création de débouchés pour les biens et services canadiens

Le gouvernement du Canada travaille d’arrache-pied pour ouvrir de nouveaux marchés en vue d’accroître les exportations de biens et de services canadiens à destination du monde entier. Il est déterminé à offrir aux gens d’affaires et aux investisseurs canadiens comme vous, les outils, l’accès et le soutien dont ils ont besoin pour réussir sur les marchés mondiaux.

Négociations et accords commerciaux

Les obstacles au commerce extérieur sont souvent considérés comme étant des barrières auxquelles se heurtent les entreprises qui veulent exporter. Les accords de libre-échange (ALE) ainsi que les accords sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) éliminent ces obstacles et facilitent les échanges notamment de manière suivante :

  • en réduisant ou supprimant les droits de douane
  • en réduisant ou supprimant les obstacles non tarifaires
  • en améliorant l’accès aux marchés
  • en facilitant le passage aux douanes
  • en assurant la protection de la propriété intellectuelle
  • en établissant des processus réglementaires plus efficaces et plus transparents
  • en établissant des mécanismes de règlement des différends.

Pour en savoir davantage sur nos initiatives.

Accès aux marchés pour les produits agricoles

Entre avril 2011 et juin 2012, le gouvernement du Canada a réussi à rouvrir, maintenir et élargir l’accès aux marchés pour un large éventail de produits végétaux, animaux et alimentaires. Parmi les principales réalisations figurent les suivantes :

  • rétablissement de l’accès au marché pour le bœuf canadien en provenance d’animaux âgés de moins de 30 mois en Corée du Sud — cet accès pourrait générer des ventes annuelles de 30 millions de dollars d’ici 2015 selon les estimations de l’industrie;
  • maintien de l’accès au marché pour les produits canadiens à base de canola exportés vers la Chine, un marché de 1,6 milliard de dollars en 2011;
  • obtention d’une décision de l’Organisation mondiale du commerce ayant pour effet d’éliminer l’exigence relative à l’inscription du pays d’origine sur l’étiquette des États-Unis, une exigence qui a entraîné des pertes de centaines de millions de dollars pour les producteurs canadiens de bovins et de porcs.

Pour en savoir davantage, consultez le Rapport sur l'accès aux marchés du secteur agricole et agroalimentaire 2011-2012.

Tarifs

Depuis 2009, le gouvernement du Canada a éliminé plus de 1 800 numéros tarifaires et permis aux entreprises canadiennes de bénéficier d’un d’allégement tarifaire annuel de plus de 435 millions de dollars.

Initiative de la Porte et du Corridor de l’Asie-Pacifique

L’Initiative de la Porte et du Corridor de l'Asie-Pacifique est la stratégie mise en œuvre par le gouvernement du Canada pour améliorer le système de transport du Canada de manière à soutenir ses objectifs en matière de commerce international avec l’Asie. Une fois mis en place, le système assurera l’accès à des installations logistiques et de distribution de calibre mondial tout en offrant des trajets efficaces et fiables pour l’importation et l’exportation de marchandises.

L’Initiative de la Porte et du Corridor de l'Asie-Pacifique positionne le Canada comme une porte d’entrée de choix entre l’Asie et l’Amérique du Nord : par comparaison avec d’autres grands ports maritimes de l’Amérique du Nord, ceux de la côte ouest du Canada sont plus proches des marchés asiatiques et permettent un gain de plus de deux jours.

Pour en savoir davantage sur l’initiative, veuillez consulter la page Initiative de la Porte et du Corridor de l'Asie-Pacifique.

Service des délégués commerciaux

Le Service des délégués commerciaux du Canada (SDC) aide les entreprises à s’orienter à travers les méandres des marchés internationaux et à prendre de meilleures décisions d’affaires. Grâce à sa présence sur le terrain dans plus de 150 villes partout dans le monde, le SDC recueille des renseignements sur les marchés, repère des occasions d’affaires au profit des entreprises canadiennes et aide à réduire les coûts et à atténuer les risques.

Pour en savoir davantage sur les marchés internationaux, veuillez communiquer avec un délégué commercial.