L’Accord de libre-échange entre le Canada et le Chili

Créer des occasions d’affaires avantageuses pour les entreprises canadiennes comme la vôtre


L’Accord de libre-échange entre le Canada et le Chili donne aux entreprises canadiennes un avantage concurrentiel au sein de l’une des plus grandes économies d’Amérique du Sud et dont la croissance est l’une des plus rapides de la région. L’Accord supprime la majorité des droits de douane frappant les produits industriels canadiens ainsi que la plupart des droits de douane applicables aux produits agricoles et agroalimentaires du Canada. Il crée également un environnement stable et prévisible pour les investisseurs canadiens.

Familiarisez-vous avec l’accord de libre-échange avec le Chili et découvrez dès aujourd’hui votre prochain marché.

Les relations commerciales entre le Canada et le Chili

Le commerce de marchandises entre le Canada et le Chili a plus que triplé depuis l’entrée en vigueur de l’Accord en 1997, les échanges de marchandises entre les deux pays ayant atteint 2,7 milliards de dollars en 2011. Outre les nouveaux débouchés qui s’offrent dans les secteurs économiques traditionnels, de plus en plus d’occasions d’affaires se présentent dans des secteurs émergents tels que l’aquaculture, l’aérospatiale et la défense, la foresterie, les technologies de l’information et des communications, et les sciences de la vie.

Les investissements directs canadiens au Chili sont importants et diversifiés. Plus de 150 entreprises canadiennes y ont des investissements.

Débouchés pour les entreprises canadiennes

Les secteurs suivants sont particulièrement prometteurs pour les entreprises canadiennes :

  • agriculture et agroalimentaire
  • éducation
  • énergie et technologies propres
  • infrastructure et produits de construction
  • métaux, minéraux et équipement connexe
  • services et technologie

Investissement

L’Accord facilite l’investissement direct au Chili, donnant ainsi aux entreprises canadiennes un important avantage concurrentiel. Les investissements canadiens au Chili sont protégés par des droits et des obligations réciproques, juridiquement contraignants, et par le recours à l’arbitrage international pour régler les différends. Selon le Comité chilien de l’investissement étranger, le Canada était la principale source de nouveaux investissements directs au Chili au cours des 10 dernières années (2002-2011). Les investissements canadiens sont concentrés principalement dans les secteurs suivants : les mines, les services publics (eau et énergie), les produits chimiques, l’infrastructure et les services financiers.

« Depuis la signature de l’Accord, nos ventes ont bénéficié directement de la réduction des droits de douane », affirme M. Marcello Iacovella, président et directeur général de Wildfire Environmental, précisant que le Chili représente une vraie « mine d’or » pour l’entreprise. « Les activités que nous menons dans ce pays représentent à l’heure actuelle un quart de nos ventes à l’exportation », ajoute-t-il. Lire le récit intégral de cette réussite exemplaire.

Pour de plus amples renseignements sur les nouvelles occasions d’affaires ou sur la manière dont l’Accord de libre-échange peut aider votre entreprise au Chili, veuillez consulter les faits sur le marché et les études de marché pour le Chili sur le site Web du Service des délégués commerciaux ou communiquez avec un délégué commercial.

Renseignements supplémentaires

Communiquez avec nous

Si vous avez des questions ou commentaires au sujet de cet accord de libre-échange, veuillez communiquer avec Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada à l’adresse suivante :

Direction de la politique et des négociations commerciales I (TPE)
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
Édifice Lester B. Pearson
125, promenade Sussex, Ottawa (Ontario)  K1A 0G2
Télécopieur : 613-944-0757
Courriel : consultations@international.gc.ca