L’Accord de libre-échange Canada-Costa Rica

Créer des occasions d’affaires avantageuses pour les entreprises canadiennes comme la vôtre


L’Accord de libre-échange Canada-Costa Rica donne aux entreprises canadiennes un avantage concurrentiel au sein de l’économie la plus industrialisée de l’Amérique centrale. L’Accord réduit les droits de douane sur 94 p. 100 des exportations agricoles et agroalimentaires du Canada et supprime la plupart des droits de douane applicables aux exportations de produits industriels.

Familiarisez-vous avec l’accord de libre-échange avec le Costa Rica et découvrez dès aujourd’hui votre prochain marché.

Les relations commerciales entre le Canada et le Costa Rica

Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et le Costa Rica a augmenté de 113 p. 100 depuis l’entrée en vigueur de l’Accord en 2002.

Le Costa Rica est le plus important partenaire commercial du Canada en Amérique centrale. En 2011, le commerce bilatéral de marchandises a totalisé 640,9 millions de dollars, soit une augmentation de 15,5 p. 100 par rapport à 2010.

Débouchés pour les entreprises canadiennes dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire

L’Accord donne un avantage concurrentiel aux exportateurs canadiens d’un grand nombre de produits agricoles et agroalimentaires, dont les suivants :

  • pommes, canneberges et bleuets
  • lentilles et pois chiches
  • canola et huile de canola
  • frites surgelées
  • sirop d’érable
  • whisky et vin
  • sarrasin et farine d’orge
  • graines à canaris

Débouchés pour les entreprises canadiennes dans le secteur des produits industriels

L’Accord supprime tous les tarifs sur les produits industriels, ce qui donne un avantage concurrentiel aux entreprises canadiennes, en particulier celles qui exportent des produits d’infrastructure et de construction, notamment des structures d’acier et des constructions préfabriquées.

Investissement

L’accord de libre-échange avec le Costa Rica n’englobe pas les investissements. Cependant, les investisseurs canadiens sont visés par l’accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) conclu entre le Canada et le Costa Rica, qui est entré en vigueur en septembre 1999. L’APIE établit des règles claires régissant les relations en matière d’investissement entre les deux pays et favorise les intérêts du Canada dans ce domaine. Les investissements canadiens au Costa Rica sont protégés par des droits et des obligations réciproques, juridiquement contraignants, et par le recours à l’arbitrage international pour régler les différends, ce qui rend le Costa Rica particulièrement attrayant pour les investisseurs canadiens.

« Le libre-échange entre le Canada et le Costa Rica est favorable à Covertech, puisqu’il permet à notre entreprise de mener ses activités en franchise de droits », affirme M. John Starr, vice-président de Covertech. Lire le récit intégral de cette réussite exemplaire.

Pour de plus amples renseignements sur les nouvelles occasions d’affaires ou sur la manière dont l’Accord de libre-échange et l’Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers peuvent aider votre entreprise au Costa Rica, veuillez consulter les faits sur le marché et les études de marché pour le Costa Rica sur le site Web du Service des délégués commerciaux, ou communiquez avec un délégué commercial.

Renseignements supplémentaires

Communiquez avec nous

Si vous avez des questions ou commentaires au sujet de cet accord de libre-échange et de cet accord sur les investissements, veuillez communiquer avec Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada à l’adresse suivante :

Direction de la politique et des négociations commerciales I (TPE)
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
Édifice Lester B. Pearson
125, promenade Sussex, Ottawa (Ontario)  K1A 0G2
Télécopieur : 613-944-0757
Courriel : consultations@international.gc.ca