L’Accord de libre-échange Canada-Israël

Créer des occasions d’affaires avantageuses pour les entreprises comme la vôtre


L’Accord de libre-échange Canada-Israël donne aux entreprises canadiennes un avantage concurrentiel au sein d’une économie novatrice et technologiquement avancée. L’Accord supprime les droits de douane sur la majorité des produits non agricoles, de sorte que les conditions du marché offrent des chances égales à d’importants secteurs d’exportation canadiens, notamment les technologies de l’information et des communications (TIC), les équipements médicaux et les produits pharmaceutiques, ainsi que certains produits du poisson et produits de la mer. L’Accord prévoit en outre un accès préférentiel pour les exportations agricoles et agroalimentaires canadiennes.

Familiarisez-vous avec l’accord de libre-échange avec Israël et découvrez dès aujourd’hui votre prochain marché.

Les relations commerciales entre le Canada et Israël

Israël est le quatrième marché d’exportation de marchandises du Canada au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. En 2011, les exportations du Canada vers Israël étaient évaluées à près de 400 millions de dollars, et le commerce bilatéral de marchandises a plus que triplé depuis la mise en œuvre de l’Accord en 1997. Les capacités du Canada correspondent aux besoins du marché israélien où abondent les débouchés commerciaux dans un large éventail de secteurs.

Débouchés pour les entreprises canadiennes dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire

Au moment de son entrée en vigueur, l’Accord a supprimé les droits de douane sur un nombre limité de produits agricoles. Entre 1999 et 2003, des négociations fructueuses ont donné lieu à de nouvelles réductions de droits de douane sur certains produits agricoles et agroalimentaires qui en avaient d’abord été exclus. L’Accord prévoit maintenant un accès préférentiel pour toute une gamme d’exportations agricoles et agroalimentaires, notamment le blé, les confiseries, certaines préparations alimentaires pour animaux (par exemple les aliments pour chiens et chats) et certains produits alimentaires transformés.

Débouchés pour les entreprises canadiennes dans les domaines des TIC, des instruments médicaux et des produits pharmaceutiques

L’Accord supprime les droits de douane sur la majorité des produits industriels. Le marché des TIC d’Israël est particulièrement favorable aux exportateurs canadiens d’ordinateurs et de composants d’ordinateurs, de produits de téléphonie et de radiotéléphonie, et de circuits intégrés. Le marché des instruments médicaux et des produits pharmaceutiques est également favorable aux exportateurs canadiens.

Pour de plus amples renseignements sur les nouvelles occasions d’affaires ou sur la manière dont l’Accord de libre-échange peut aider votre entreprise en Israël, veuillez consulter les faits sur le marché et les études de marché pour Israël sur le site Web du Service des délégués commerciaux, ou communiquez avec un délégué commercial.

Renseignements supplémentaires

Communiquez avec nous

Si vous avez des questions ou commentaires au sujet de cet accord de libre‑échange, veuillez communiquer avec Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada à l’adresse suivante :

Direction de la politique et des négociations commerciales I (TPE)
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
Édifice Lester B. Pearson
125, promenade Sussex, Ottawa (Ontario)  K1A 0G2
Télécopieur : 613-944-0757
Courriel : consultations@international.gc.ca