Relations bilatérales entre le Canada et l’Afghanistan

Le Canada et l’Afghanistan ont rétabli leurs relations diplomatiques en 2002, à la suite de la chute du gouvernement taliban. Le Canada est représenté en Afghanistan par l’ambassade du Canada à Kaboul. Le premier ambassadeur canadien résident à y être nommé est entré en fonction en 2003. L’Afghanistan, qui a nommé sont premier ambassadeur résident au Canada en 2002, est représenté au Canada par son ambassade à Ottawa.

Les relations bilatérales entre le Canada et l’Afghanistan sont solides. Elles reposent sur l’engagement rapide du Canada à l’égard des efforts visant à démanteler le régime taliban, à éliminer le terrorisme en Afghanistan, à aider le peuple afghan à diriger son pays de façon démocratique et à aider le gouvernement afghan à remplir son mandat de fournir des services essentiels à tous les Afghans. Le Canada est toujours déterminé à aider l’Afghanistan à bâtir un pays plus stable, sécuritaire et démocratique qui respecte les droits de la personne, en particulier ceux des femmes et des filles afghanes.

Dans le prolongement des efforts qu’il a déployés en Afghanistan depuis la chute du régime taliban, le Canada a promis 465 millions de dollars en aide au développement et à la sécurité de 2017 à 2021.

Aide au développement

Au Sommet de l’OTAN à Varsovie en juillet 2016, le Canada s’est engagé à verser 270 millions de dollars en aide au développement destinée à l’Afghanistan  de 2017 à 2021. Le financement est essentiel pour maintenir les progrès déjà réalisés dans le pays et contribue à la sécurité et à la stabilité de l’Afghanistan.

Les initiatives de développement du Canada en Afghanistan sont conformes aux priorités du gouvernement afghan et sont définies par une approche en matière d’éducation, de santé et de droits de la personne qui donne la priorité aux droits des femmes et des filles. Par l’intermédiaire de ces initiatives, le Canada :

  • accroît l’autosuffisance du gouvernement afghan lorsqu’il s’agit de fournir des services essentiels à sa population;
  • aide à renforcer le pouvoir des femmes et des filles grâce à des activités ciblées pour promouvoir et protéger leurs droits;
  • accroît l’accès des femmes et des filles aux possibilités économiques;
  • réduit la vulnérabilité des femmes et des filles aux effets des changements climatiques;
  • améliore l’accès à des services de santé conçus expressément pour les femmes, les nouveau-nés et les enfants;
  • fait la promotion des droits reproductifs;
  • accroît l’accès à une éducation de base sécuritaire et de qualité.

Droits des femmes et des filles et défense des intérêts

L’Afghanistan demeure parmi les pays où l’on trouve les niveaux les plus bas de réalisations en matière d’égalité des sexes, figurant au 154e rang sur 159 pays dans l’indice d’inégalité de genre des Nations Unies en 2016. Reconnaissant le fort potentiel des femmes et des filles comme agents de changement, le Canada appuie le renforcement du pouvoir des femmes et des filles comme moyen le plus efficace de réduire la pauvreté et de construire un Afghanistan plus inclusif, plus pacifique et plus prospère.

Dans le cadre d’un portefeuille de projets visant à renforcer le pouvoir des femmes et des filles et à faire avancer leurs droits, le Canada œuvre à l’échelle nationale avec des partenaires de la société civile et des organisations internationales. Par l’intermédiaire de ces partenariats, il aide à promouvoir les droits des femmes et des filles, notamment en agissant à l’égard de la violence fondée sur le genre, en appuyant le renforcement du pouvoir économique des femmes et en développant leurs capacités en matière de leadership. Nos partenaires travaillent dans divers domaines comme l’aide juridique, la formation axée sur le développement des compétences et l’établissement de microentreprises; la conception d’émissions de radio; et les services de protection et d’aiguillage des personnes ayant subi de la violence basée sur le genre.   

En outre, le Canada fournit du soutien à des organisations afghanes de défense des droits des femmes et à leurs réseaux pour appuyer les droits et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles à l’échelle de l’Afghanistan.

Soutien aux Forces nationales de sécurité de l’Afghanistan

En juillet 2016, le Canada s’est engagé à verser 195 millions de dollars pour contribuer au soutien des Forces de défense et de sécurité nationales afghanes de 2018 à 2021. Le Canada fournit ce soutien au secteur de la sécurité par l’intermédiaire du Fonds d’affectation spéciale pour l’Armée nationale afghane de l’OTAN et du Fonds d’affectation spéciale pour l’ordre public en Afghanistan (LOTFA) du Programme des Nations Unies pour le développement. En plus de financer ces fonds, le Canada joue un rôle de leadership dans le cadre des efforts déployés en Afghanistan et à l’échelle internationale pour professionnaliser la police en tant que force civile, en qualité de coprésident, avec le gouvernement afghan, du Conseil international de coordination de la police et de l’équipe de soutien au ministère des Affaires intérieures de l’Afghanistan.

Les contributions du Canada au Fonds d’affectation spéciale pour l’Armée nationale afghane continuent de soutenir et de renforcer l’Armée nationale afghane au moyen d’une formation et d’un soutien opérationnel. Ce soutien comprend notamment la prestation de fournitures et de produits pharmaceutiques aux membres des forces de sécurité; le remplacement des fournitures médicales endommagées ou détruites durant l’attentat terroriste mené en 2017 contre l’hôpital militaire national de Kaboul (KNMH); une aide pour construire un centre de réhabilitation au KNMH; et un soutien à la construction de locaux sécuritaires pour les membres de sexe féminin de la Police nationale afghane (PNA). Conformément à son approche qui accorde la priorité avant tout aux droits des femmes et des filles en Afghanistan, l’accroissement du nombre de femmes qualifiées dans les Forces de défense et de sécurité nationales afghanes constitue une priorité pour le Canada.

Par l’intermédiaire du LOTFA, le Canada contribue à la professionnalisation et à l’efficacité croissantes de la PNA, notamment en aidant cette dernière à passer d’une force anti-insurrection à une force civile afin qu’elle puisse devenir pleinement capable de faire respecter la loi et l’ordre en Afghanistan.  

Relations commerciales

Le commerce bilatéral entre le Canada et l’Afghanistan a totalisé 30,4 millions de dollars en 2016. Les exportations de marchandises vers l’Afghanistan (principalement des machines et des pièces) se sont élevées à 26,4 millions de dollars, tandis que les importations canadiennes de marchandises en provenance d’Afghanistan (dominées par les fruits et les noix) ont atteint 4 millions de dollars en 2016. Un petit nombre d’entreprises canadiennes cherche à tirer parti de débouchés commerciaux dans le pays, notamment dans les secteurs de l’exploitation minière, des technologies de l’information et des communications, des transports, des services d’ingénierie et de l’agriculture.


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page d'aide.