Relations Canada-Afghanistan

Alerte : Conseils aux voyageurs

Affaires mondiales Canada recommande d'éviter tout voyage en Afghanistan.

Relations bilatérales

Le Canada entretient de solides relations bilatérales avec l’Afghanistan, fondées sur l’appui du Canada, dès le début et de façon constante, à ce pays engagé sur la voie de la stabilité, de la démocratie et du respect des droits de la personne.

Depuis le début des années 1960, le Canada fournit une aide humanitaire à l’Afghanistan, d’abord en réponse à une série de catastrophes naturelles. En 1968, nous avons établi des relations diplomatiques officielles. En 2003, nous avons ouvert une ambassade à Kaboul et y avons nommé un ambassadeur. Pour sa part, l’Afghanistan a nommé son premier ambassadeur résident au Canada en 2002.

Depuis 2001, l’engagement du Canada a évolué en fonction de l’évolution de la situation en Afghanistan. 40 000 Canadiens ont participé à la mission de l’OTAN de 2001 à 2014. Nous continuons d’appuyer les efforts de stabilisation, de développement et d’aide humanitaire en Afghanistan, en fournissant une aide internationale totale de 3,3 milliards de dollars depuis 2001. Le Canada a concentré son aide sur les secteurs de la sécurité, de l’éducation, de la santé ainsi que des droits de la personne, des femmes et des filles afghanes.

Les programmes du Canada adoptent une approche axée sur les femmes et les filles, alignée sur la Politique d’aide internationale féministe du Canada. L’engagement du Canada en Afghanistan contribue au Plan national d’action du Canada consacré aux femmes, à la paix et à la sécurité, qui reconnaît et tient compte de l’expérience des femmes et des filles dans les situations de conflit, et qui appuie le Plan d’action national (PDF) de l’Afghanistan dans la mise en œuvre de la résolution 1325 des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

Malgré quatre décennies de conflit continu et d’importants obstacles à l’obtention de résultats en matière de développement, l’Afghanistan a connu d’importants progrès en ce qui concerne l’accès à la santé et à l’éducation, les droits des femmes et la capacité de gouvernance. Les investissements canadiens, dans le cadre d’un effort international plus vaste, se sont traduits par des progrès tangibles et progressifs par rapport à une base de référence très faible, comme l’ont démontré :

  • le taux record de scolarisation des filles dans l’enseignement supérieur,
  • l’augmentation de quatorze ans de l’espérance de vie, et
  • des médias dynamiques et ouverts, qui promeuvent une conception moderne de la citoyenneté.

Relations en matière de développement

Le Canada a une présence active dans le domaine du développement en Afghanistan depuis des décennies et demeure fermement déterminé à aider le pays à atteindre ses objectifs en la matière. Au sommet de l’OTAN à Varsovie en juillet 2016, le Canada s’est engagé à verser 465 millions de dollars à l’Afghanistan, dont 270 millions en aide au développement entre 2017 et 2020. L’engagement du Canada en matière d’aide au développement a été réitéré lors de la Conférence ministérielle sur l’Afghanistan tenue à Bruxelles en octobre 2016. Le Canada travaille de concert avec d’autres donateurs internationaux de premier plan pour s’assurer que son aide est efficace et conforme aux priorités de l’Afghanistan. Le financement est essentiel pour soutenir les progrès déjà réalisés dans le pays et contribue à la sécurité et à la stabilité en Afghanistan.

Les initiatives canadiennes de développement en Afghanistan visent principalement à améliorer la santé, l’éducation, le renforcement du pouvoir des femmes et des filles, la gouvernance inclusive et la promotion des droits de la personne pour les populations les plus pauvres, les plus marginalisées et les plus vulnérables en Afghanistan. Les initiatives canadiennes de développement contribuent à :

  • améliorer l’accès des femmes et des filles aux possibilités économiques,
  • améliorer les services de santé, en particulier les soins maternels, néonatals et infantiles, ainsi que de la santé et les droits en matière de reproduction,
  • l’accès à une éducation de base sûre et de qualité pour les filles et les garçons,
  • des conditions plus sûres et plus sécuritaires pour promouvoir et protéger les droits de la personne, et
  • améliorer les conditions du renforcement du pouvoir des femmes et des filles.

Les fonds de développement du Canada sont canalisés de deux façons. La première est le Fonds fiduciaire pour la reconstruction de l’Afghanistan, un fonds d’affectation spéciale multidonateurs administré par la Banque mondiale, qui appuie les programmes nationaux visant à réaliser les priorités nationales afghanes. La deuxième est le financement direct de projets dirigés par des ONG canadiennes, des ONG internationales et des organisations multilatérales. Pour en savoir plus, consultez la Banque de projets.

Le Canada appuie l’action humanitaire axée sur les besoins et qui tient compte des sexospécificités pour contribuer à sauver des vies, à alléger les souffrances et à assurer la dignité des personnes touchées par les crises. Le Canada aide à combler le fossé entre l’aide humanitaire et le développement grâce à des programmes qui visent à lier les secours et le rétablissement au développement. Il s’agit notamment d’aider à renforcer la capacité des acteurs humanitaires afghans à planifier et à gérer les catastrophes et les risques naturels, ainsi que ceux liés aux conflits. Nous le faisons en mettant l’accent sur les besoins et les priorités des femmes et des filles et en renforçant la capacité des communautés vulnérables à se protéger et à se rétablir des catastrophes et des aléas naturels et d’origine humaine. Nous appuyons également le gouvernement afghan dans ses efforts visant à éliminer toutes les mines terrestres et autres restes explosifs de guerre connus au pays d’ici 2023. Cela est conforme aux engagements pris au titre de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel.

Opérations

Soutien au secteur de la sécurité

Au sommet de l’OTAN à Varsovie en 2016, le Canada s’est engagé à verser 195 millions de dollars pour soutenir financièrement les Forces de défense et de sécurité nationales afghanes (FDSNA) de 2018 à 2021. Le Canada fournit ce soutien au secteur de la sécurité par l’entremise du Fonds d’affectation spéciale pour l’Armée nationale afghane (ANATF) de l’OTAN et du Fonds d’affectation spéciale pour l’ordre public en Afghanistan (LOFTA) du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Le Canada continue, grâce à ses contributions à l’ANATF, de soutenir et de renforcer l’Armée nationale afghane au moyen de la formation, du soutien opérationnel, d’aide technique et de perfectionnement professionnel, en outre :

  • un soutien ciblé pour promouvoir le recrutement et le perfectionnement professionnel des femmes,
  • la fourniture de produits pharmaceutiques essentiels,
  • la construction d’infrastructures vitales,
  • l’amélioration de la production d’électricité, des bases militaires, des aérodromes et des hôpitaux, et
  • l’appui à la construction d’installations sûres et intégrées en vue d’atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes.

Conformément à l’approche préconisée dans le Plan national d’action du Canada consacré aux femmes, à la paix et à la sécurité en Afghanistan, l’augmentation du nombre de femmes qualifiées dans les FDSNA est une priorité du Canada.

L’appui du Canada à la LOTFA a contribué à assurer le paiement régulier et opportun des salaires des policiers grâce à un système de rémunération modernisé, en plus d’aider à établir des mécanismes de surveillance financière qui améliorent le fonctionnement des services policiers. Les programmes tournés vers l’avenir comprennent l’aide à la Police nationale afghane dans ses plans de transition d’une force contre-insurrectionnelle vers une force civile axée sur la prestation de services de police communautaires, ainsi que l’application de la loi et de l’ordre au pays.

Depuis 2005, l’Afghanistan est membre du Programme canadien d’instruction et de coopération militaires (PICM). En 2019, PICM a formé 125 membres du personnel afghan dans divers domaines, notamment la formation linguistique, la formation du personnel et le perfectionnement professionnel.

Relations commerciales

Le commerce bilatéral entre le Canada et l’Afghanistan s’est élevé à 31,25 millions de dollars en 2018. Les exportations de marchandises vers l’Afghanistan (principalement de la machinerie et des pièces) se sont élevées à 26,5 millions de dollars, tandis que les importations canadiennes de marchandises en provenance de l’Afghanistan (principalement des fruits et des noix) ont atteint 4,8 millions de dollars en 2018. Un petit nombre d’entreprises canadiennes recherchent des occasions d’affaires au pays, notamment dans les mines, les technologies de l’information et des communications, les transports, les services d’ingénierie et l’agriculture.

Accords en matière de commerce et d’investissement

Voici une liste des accords sur le commerce et l’investissement comprenant le Canada et l’Afghanistan :

Pour en savoir plus, consultez les Accords sur le commerce et l’investissement.

Partenariats multilatéraux

Afin de trouver des réponses efficaces aux défis mondiaux pressants d’aujourd’hui, le Canada et l’Afghanistan collaborent également de façon étroite dans le cadre de forums multilatéraux, notamment :