Sélection de la langue

Recherche

Conférence internationale des donateurs en solidarité avec les réfugiés et les migrants vénézuéliens

Le 17 juin 2021, le Canada accueillera la prochaine Conférence internationale des donateurs en solidarité avec les réfugiés et les migrants vénézuéliens de manière virtuelle en collaboration avec les codirecteurs de la plate-forme régionale (R4V), du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). En préparation à la Conférence, le Canada et ses partenaires internationaux prennent diverses mesures afin d’accroître la sensibilisation à la crise.

Nos mesures sont guidées par 4 objectifs clés :

  1. réfléchir quant aux progrès réalisés jusqu’à présent
  2. accroître la sensibilisation aux priorités, lacunes, défis et possibilités
  3. mobiliser des ressources supplémentaires
  4. définir des mesures futures pour maintenir l’attention sur la crise et contribuer à assurer le respect des engagements

La Conférence réunira un large éventail d’acteurs et permettra aux personnes qui sont touchées par la crise d’exprimer leurs points de vue, en particulier les femmes et les filles.

À propos de la Conférence

Le Canada accueillera la prochaine Conférence internationale des donateurs en solidarité avec les réfugiés et les migrants vénézuéliens de manière virtuelle le 17 juin 2021.

La situation des réfugiés et des migrants vénézuéliens

L’exode des réfugiés et des migrants du Venezuela dans la région de l’Amérique latine et des Caraïbes constitue la deuxième plus grande population déplacée au monde après les réfugiés syriens.

Communiquez avec nous

Communiquez avec les organisateurs de la Conférence.

Nouvelles

Découvrez les dernières nouvelles et les produits de communication d’Affaires mondiales Canada.

À propos de la Conférence

Le 17 juin 2021, la Conférence internationale des donateurs en solidarité avec les réfugiés et les migrants vénézuéliens sera l’occasion de souligner les efforts remarquables déployés à ce jour par les pays d’accueil et la communauté internationale et de mobiliser des ressources supplémentaires indispensables. En préparation à la Conférence, le Canada, en collaboration avec ses partenaires internationaux, cherche à accroître la sensibilisation à la crise et faire en sorte que les engagements antérieurs soient respectés.

Le Canada poursuit les efforts de l’Union européenne et de l’Espagne qui ont coorganisé la Conférence internationale des donateurs en solidarité avec les réfugiés et les migrants vénézuéliens en mai 2020. La Conférence de 2020 a donné lieu à des engagements de 2,79 milliards de dollars américains, dont 653 millions de dollars américains sous forme de subventions, manifestant concrètement la solidarité de la communauté internationale à adresser les besoins urgents. Ce financement a amélioré la vie de 3,18 millions de réfugiés et de migrants vénézuéliens vulnérables, notamment des femmes et des filles, et leurs communautés d’accueil :

  • 1,9 million de personnes ont reçu une aide alimentaire
  • 1,2 million de personnes ont reçu une aide sanitaire
  • 907 000 personnes ont reçu une aide à la protection
  • 657 000 personnes ont reçu une aide en espèces

Ce financement a aussi aidé à la poursuite d’objectifs de développement à plus long terme, conformément à notre engagement à ne laisser personne derrière au cours de la décennie d’action pour atteindre les Objectifs de développement durable.

Malgré ces efforts et ces contributions, les ressources financières nécessaires pour répondre à l’ampleur sans précédent des besoins, tant au Venezuela que dans la région, sont énormes. Le Plan régional d’intervention en faveur des réfugiés et des migrants, par l’intermédiaire de ses 159 partenaires, a lancé un appel visant à mobiliser 1,44 milliard de dollars américains en 2021 pour venir en aide à 3,3 millions de réfugiés et de migrants en situation précaire au Venezuela et dans les communautés d’accueil réparties dans 17 pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

La situation des réfugiés et des migrants vénézuéliens

Dans le contexte de la pandémie mondiale actuelle, l’exode des réfugiés et des migrants vénézuéliens continue de créer des besoins sans précédent dans toute la région de l’Amérique latine et des Caraïbes. Depuis 2015, plus de 5,4 millions de Vénézuéliens ont quitté leur foyer, et plus de 4,6 millions sont restés dans la région de l'Amérique latine et des Caraïbes. Ce déplacement massif est le résultat de la violence et de l’insécurité, ainsi que du manque d’accès à la nourriture, aux médicaments et aux services essentiels au Venezuela. Les pays et les communautés de la région continuent de les accueillir, alors qu’ils sont eux-mêmes confrontés à des difficultés d’ordre sanitaire, social et économique liées à la pandémie de COVID-19.

À leur arrivée dans leur nouveau pays d’accueil, de nombreux réfugiés et migrants vénézuéliens ont besoin de soutien, tel que de l’approvisionnement en vivres, en soins de santé, en abris, en eau ainsi qu’en services d’assainissement, d’hygiène et de protection. Cependant, comme les Vénézuéliens ne sont pas en mesure de rentrer chez eux à court terme en plus des besoins immédiats, les migrants et les réfugiés du Venezuela ont également besoin d’aide pour trouver des possibilités d’emplois, leur permettant de contribuer à leurs nouvelles communautés et de s’y intégrer. L’aide apportée dans des domaines tels que l’éducation, la santé et l’accès à des emplois valorisants contribue à réduire les risques liés à la traite de personnes, à l’exploitation sexuelle, à la violence et aux mauvais traitements et, dans certains contextes, au recrutement forcé dans des groupes armés. Les communautés et les pays d’accueil ont besoin d’un soutien pour accueillir des millions de réfugiés et de migrants vénézuéliens et leur permettre de s’intégrer, en leur offrant l’espoir de vivre en toute dignité.

Depuis 2019, le Canada s’est engagé à verser 86 millions de dollars en aide humanitaire, stabilisation et développement pour aider à répondre aux conséquences de la crise au Venezuela. Ce montant comprend un financement de 38 millions de dollars en aide humanitaire favorisant l’égalité des genres qui contribuera à répondre aux besoins immédiats des personnes touchées par cette crise, tant au Venezuela que dans les pays voisins.

Communiquez avec nous

Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec l’équipe responsable de l’organisation de la Conférence à conference2021@international.gc.ca.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: