Sélection de la langue

Recherche

Le Partenariat Canada-Mexique

Le Canada et le Mexique entretiennent des rapports dynamiques et prospères, à titre d'alliés, de voisins nord-américains et de partenaires stratégiques dans les Amériques et le monde. Au fil du temps, notre coopération s'est étendue à un large éventail de domaines, dont la politique, le commerce, la société, l'environnement et la sécurité.

Le Partenariat Canada-Mexique a diffusé son Rapport annuel 2020 lequel souligne le travail et le progrès effectués pendant l’année dans le cadre de cet important mécanisme ainsi que ses objectifs pour la prochaine année.

Origines

Le Partenariat Canada-Mexique (PCM) constitue notre principal mécanisme de coopération bilatérale. Il sert de catalyseur pour une intervention concertée entre nos gouvernements, les secteurs privés et les partenaires non gouvernementaux visant à atteindre des objectifs communs et des priorités mutuellement bénéfiques. Il a été lancé à Ottawa en octobre 2004, au cours de l'année qui marquait le 60e anniversaire des relations diplomatiques canado-mexicaines ainsi que le 10e anniversaire de l'ALENA.

Coordination

Le Partenariat Canada-Mexique se réunit une fois par année, et le lieu de rencontre alterne entre le Canada et le Mexique. Le PCM est coordonné par des fonctionnaires des ministères des Affaires Mondiales Canada et du Secrétariat des Affaires Étrangères du Mexique. L'effectif du PCM n'est pas fixe, le nombre de participants est plutôt dicté par le nombre de membres de l’un des huit groupes de travail du PCM. Les groupes ne sont pas statiques : le PCM facilite les changements de priorités au sein des groupes ainsi que l'élimination progressive et la création de groupes, et s’y adapte.

Groupes de travail (actifs en 2022)

Composition du groupe de travail

Les groupes de travail du PCM réunissent des représentants des secteurs privé et public. Chaque groupe est coprésidé par des hauts fonctionnaires des gouvernements du Canada et du Mexique, et dans certains groupes, par des dirigeants du secteur privé également. Le secteur public est représenté par des fonctionnaires des niveaux fédéraux et provinciaux/étatiques, tandis que le secteur privé l'est par des membres d'associations commerciales et industrielles, de milieux universitaires et d'autres organisations.

Objectifs du groupe de travail

Chaque groupe établit ses objectifs et son plan de travail, puis se rencontre, au besoin, pour atteindre ces buts. Une réunion annuelle du PCM rassemble tous les groupes de travail, afin de faire le point sur les progrès réalisés, de souligner les réalisations et d'établir de nouvelles priorités.

Assemblée annuelle virtuelle 2021

La 17e réunion annuelle du Partenariat Canada-Mexique a eu lieu le jeudi 25 novembre 2021. Organisée virtuellement par le Mexique, elle comprenait des réunions de groupes de travail, une table ronde des coprésidents et trois séances plénières. Malgré la nature virtuelle de la réunion, un petit contingent de hauts fonctionnaires mexicains et canadiens s'est réuni en personne à Mexico pour y participer.

La réunion annuelle s'est inspirée de la récente série d'engagements de haut niveau entre le Canada et le Mexique, y compris la réunion bilatérale du Premier ministre Trudeau et du président AMLO et le Sommet des leaders nord-américains. Les coprésidents des groupes de travail ont été invités à prendre en compte les résultats et les promesses de ces engagements dans leurs plans de travail pour 2022.

La réunion annuelle de cette année a été remarquable pour deux raisons. Premièrement, le Lab Jeunesse Canada-Mexique – une nouvelle initiative bilatérale impliquant un groupe restreint de jeunes des deux pays – a participé à l'événement pour la première fois. Les délégués du Lab Jeunesse ont présenté leurs recommandations aux groupes de travail individuels ainsi qu'à la session plénière. De plus, le Canada et le Mexique ont convenu de créer un groupe de travail sur la politique étrangère pour 2022. Le groupe couvrira des priorités communes telles que les politiques étrangères féministes, la réconciliation avec les peuples autochtones, la gouvernance inclusive et la diversité.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification: